Ostende et Knokke, qui sont traditionnellement les communes les plus actives dans le secteur, représentaient ensemble une part de marché de 37,3%. Par rapport au 1er semestre 2018, les transactions immobilières ont affiché une augmentation de 4,7% à Ostende. À Knokke, la hausse a été de 6,2%.

En règle générale, l'activité immobilière a augmenté dans toutes les communes du littoral, à l'exception de Nieuport (-10,1%) et de Heist-aan-Zee (-8,0%).

Dans les communes du littoral, le prix moyen d'un appartement variait le semestre écoulé entre 171.183 euros et 516.527 euros.

Le prix moyen d'un appartement dans la région côtière s'élevait à 276.605 euros, soit une augmentation de 6,2%. Durant la période 2014-2019, le prix moyen a connu une augmentation de 11,8%.

Quant au prix moyen d'un appartement sur la digue, il a également augmenté au cours du semestre écoulé, à 345.654 euros (+6,6%).

"Au 1er semestre 2019, la Côte représentait 4,3% du nombre total des transactions immobilières dans notre pays", note encore le porte-parole de la fédération, Bart van Opstal.