Les prix sont désormais 16% plus élevés qu'avant le début de la crise sanitaire. Sur les 11 premiers mois de 2021, le nombre de transactions a progressé de 30% par rapport à 2019. Comme partout depuis l'arrivée du coronavirus, la demande pour des logements plus grands explose. En outre, un moratoire sur les taxes liées aux transactions pour soutenir le secteur immobilier a encore dopé le marché. Au Pays de Galles, la hausse des prix de 15,8% est la plus forte depuis les premières statistiques enregistrées en 1973. Les régions touristiques comme celles de Cornwall (sud-ouest de l'Angleterre) ne font pas exception, avec une croissance de 11,5%.

Les prix sont désormais 16% plus élevés qu'avant le début de la crise sanitaire. Sur les 11 premiers mois de 2021, le nombre de transactions a progressé de 30% par rapport à 2019. Comme partout depuis l'arrivée du coronavirus, la demande pour des logements plus grands explose. En outre, un moratoire sur les taxes liées aux transactions pour soutenir le secteur immobilier a encore dopé le marché. Au Pays de Galles, la hausse des prix de 15,8% est la plus forte depuis les premières statistiques enregistrées en 1973. Les régions touristiques comme celles de Cornwall (sud-ouest de l'Angleterre) ne font pas exception, avec une croissance de 11,5%.