Ses revenus locatifs sont également en hausse, de 7,7%, mais son bénéfice net, par contre, recule par rapport à la même période de 2018 en raison d'un élément financier "non cash", en l'occurence "la variation de juste valeur des instruments de couverture". Le bénéfice net se monte à 71 millions d'euros ou 3,07 euros par action, contre 98 millions d'euros (4,58 euros par action) au 30 juin 2018.

Les résultats du premier semestre autorisent Cofinimmo à confirmer sa prévision de dividende de 5,60 euros brut par action pour l'exercice 2019.

"Le semestre écoulé se clôture sur de très bons résultats, supérieurs aux prévisions. Depuis le début de l'année, nous avons investi plus de 425 millions d'euros dont près de 400 millions d'euros exclusivement en immobilier de santé", commente le CEO, Jean-Pierre Hanin, cité dans un communiqué. "Nous avons notamment réalisé une opération de grande ampleur réunissant pas moins de 15 maisons de repos pour près de 300 millions d'euros en Belgique. De plus, nous poursuivons notre objectif stratégique consistant à optimiser notre portefeuille de bureaux en acquérant des immeubles de bureaux de qualité et idéalement situé dans le Central Business District et à réaliser des ventes sélectives dans la zone décentralisée de Bruxelles", ajoute-t-il.