Middelkerke est une station balnéaire familiale réputée pour ses prix démocratiques. Malgré un renchérissement des prix de près de 10% sur cinq ans, le prix médian d'un appartement ne dépasse pas la barre des 200.000 euros. En 2019, le prix médian a grossi de 2,9% pour se fixer à 197.562 euros.
...

Middelkerke est une station balnéaire familiale réputée pour ses prix démocratiques. Malgré un renchérissement des prix de près de 10% sur cinq ans, le prix médian d'un appartement ne dépasse pas la barre des 200.000 euros. En 2019, le prix médian a grossi de 2,9% pour se fixer à 197.562 euros. L'année 2019 a également été marquée pour une intense activité : le nombre de transactions immobilières à Middelkerke a gonflé de 4,5%. " 2020 avait démarré sur les chapeaux de roue, assure Kenny Debouvry, agent d'Immo François à Middelkerke. Le premier trimestre de cette année a été le meilleur jamais enregistré. Nous sommes une jeune agence - inaugurée en 2018 - mais quand même. Février a battu tous les records et les ventes du mois de mars s'annonçaient prometteuses. Jusqu'à ce que le confinement nous tombe dessus. " Depuis la réouverture des magasins et des agences immobilières le 11 mai dernier, les affaires reprennent chez Immo François. " Les candidats acheteurs sont mieux préparés, poursuit Kenny Debouvry. Ils ont eu tout le temps de se renseigner en ligne et sont donc prêts à concrétiser leur achat. " Les données des notaires sont sans appel : les prix de Middelkerke ont passablement baissé sur les quatre premiers mois de cette année (-10% à 177.750 euros). Ce recul contraste avec le ressenti de Kenny Debouvry : " Sur le terrain, on ne remarque pour ainsi dire rien. Contre toute attente, la demande a repris assez vite. On ne peut donc pas parler de pression sur les prix ". Ces variations peuvent aussi résulter des différences dans l'éventail des biens vendus : si le nombre de ventes de biens petits et/ou vétustes est plus important à un moment donné, l'impact sera négatif sur le niveau des prix. Cet effet statistique explique aussi pourquoi le prix médian des appartements sur la digue de Middelkerke était à peine supérieur à celui des appartements classiques (198.000 euros contre 197.562 euros) en 2019. Les blocs d'appartements vieillots sont relativement nombreux en front de mer à Middelkerke. Dans la commune soeur de Westende, le nombre de transactions a gonflé de quelque 12,4% en 2019. Le prix médian, par contre, a stagné au niveau très modeste de 145.000 euros. " 2017, 2018 et 2019 ont été des années exceptionnelles en termes d'activité immobilière à Westende, commente Frank Rouseré de ERA laPlage. Normalement, une activité prolixe pousse les prix à la hausse mais ce ne fut pas le cas. Les deux premiers mois de cette année étaient encourageants, dans le prolongement de 2019. Mais le couperet est tombé à la mi-mars. La vie s'est arrêtée pendant un mois. " Frank Rouseré évoque lui aussi une reprise à vive allure depuis le 11 mai. " Mais les mois d'avril et de mai sont définitivement perdus ", affirme-t-il. Notons par ailleurs que les notaires ont vu le prix médian gonfler de 25% (181.300 euros) à Westende au cours des premiers mois de cette année. Etant donné le court laps de temps et le marché restreint, il ne faudrait pas en tirer des conclusions trop hâtives. Il n'empêche, Frank Rouseré confirme une certaine pression haussière. " Je m'attendais à ce que la crise booste l'offre mais cela n'a pas été le cas. Au contraire, celle-ci est quasi inexistante sur la digue. Les prix en front de mer auront donc probablement tendance à grimper. "