"Le déséquilibre structurel entre l'offre et la demande devrait entraîner des augmentations de loyer supérieures à l'inflation. Les candidatures pour l'année académique 2022-2023 affluent déjà", peut-on lire dans le communiqué de presse. Outre en Belgique, Xior est également actif en Espagne, au Portugal et aux Pays-Bas.

L'année dernière, le résultat net des locations de Xior a augmenté de 37%, pour atteindre 78,5 millions d'euros. La société a augmenté son portefeuille de 26% pour atteindre un peu moins de 2 milliards d'euros, soit 13.755 maisons d'étudiants à louer, dont le taux d'occupation est de 98 %.

Sur la période 2022-2023, le portefeuille de Xior devrait encore augmenter pour atteindre 2,6 milliards d'euros, soit plus de 20.000 logements étudiants louables. La croissance des bénéfices devrait également s'accélérer.

Le groupe propose un dividende de 1,44 euros par action pour 2021.

"Le déséquilibre structurel entre l'offre et la demande devrait entraîner des augmentations de loyer supérieures à l'inflation. Les candidatures pour l'année académique 2022-2023 affluent déjà", peut-on lire dans le communiqué de presse. Outre en Belgique, Xior est également actif en Espagne, au Portugal et aux Pays-Bas. L'année dernière, le résultat net des locations de Xior a augmenté de 37%, pour atteindre 78,5 millions d'euros. La société a augmenté son portefeuille de 26% pour atteindre un peu moins de 2 milliards d'euros, soit 13.755 maisons d'étudiants à louer, dont le taux d'occupation est de 98 %. Sur la période 2022-2023, le portefeuille de Xior devrait encore augmenter pour atteindre 2,6 milliards d'euros, soit plus de 20.000 logements étudiants louables. La croissance des bénéfices devrait également s'accélérer. Le groupe propose un dividende de 1,44 euros par action pour 2021.