Au cours du premier trimestre, un total de neuf projets de développement ont été achevés suite à la fin des travaux de construction. Le budget total de ces projets s'élève à environ 56 millions d'euros.

Au 31 mars, le taux d'endettement consolidé d'Aedifica s'élevait à 44,5%

Aedifica s'estime "bien placée, tant en termes de solidité du bilan, de trésorerie et de base de locataires que de diversification du portefeuille, pour faire face aux risques à court terme de la pandémie de Covid-19". La pandémie n'a pas eu d'impact matériel sur les résultats du groupe au 31 mars 2021. La société n'observe par ailleurs aucun impact matériel négatif sur le paiement des loyers.

Le conseil d'administration prévoit un dividende brut de 3,30 euros par action, payable en mai 2022.

Aedifica est spécialisée en immobilier de santé européen et plus particulièrement dans le logement des seniors. Elle a développé un portefeuille de plus de 510 sites en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Finlande, en Suède et en Irlande, d'une valeur de plus de 4 milliards d'euros, en hausse de 6% par rapport au 31 décembre 2020.

Au cours du premier trimestre, un total de neuf projets de développement ont été achevés suite à la fin des travaux de construction. Le budget total de ces projets s'élève à environ 56 millions d'euros. Au 31 mars, le taux d'endettement consolidé d'Aedifica s'élevait à 44,5% Aedifica s'estime "bien placée, tant en termes de solidité du bilan, de trésorerie et de base de locataires que de diversification du portefeuille, pour faire face aux risques à court terme de la pandémie de Covid-19". La pandémie n'a pas eu d'impact matériel sur les résultats du groupe au 31 mars 2021. La société n'observe par ailleurs aucun impact matériel négatif sur le paiement des loyers. Le conseil d'administration prévoit un dividende brut de 3,30 euros par action, payable en mai 2022. Aedifica est spécialisée en immobilier de santé européen et plus particulièrement dans le logement des seniors. Elle a développé un portefeuille de plus de 510 sites en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Finlande, en Suède et en Irlande, d'une valeur de plus de 4 milliards d'euros, en hausse de 6% par rapport au 31 décembre 2020.