1. La fabrication du béton
...

1. La fabrication du béton Avec en moyenne une à deux maisons réalisées chaque semaine, l'entreprise Modulart est plutôt gourmande en béton. Au point d'avoir décidé de le produire elle-même, avec sa propre centrale. " Travailler avec des camions et être dépendant des livraisons serait juste impossible. Nous préférons donc tout réaliser nous-mêmes ", explique Frédéric Mercier, co-associé et directeur commercial de l'entreprise. Tout est géré automatiquement par ordinateur. "En moyenne, on réalise une quinzaine de mélanges par jour", glisse l'ouvrier responsable.2. La préparation des plaques isolantes En parallèle de la fabrication du béton, les plaques qui le recevront (autrement dit les murs, sols et plafonds) sont déjà préparées en y apposant l'isolant, dont l'épaisseur varie selon qu'il s'agisse d'un mur extérieur ou non. Une fois mis en place, l'isolant est découpé par une fraiseuse automatique qui se charge de réaliser les saignées qui accueilleront les différents câbles électriques et sanitaires.3. Le coulage du bétonUne fois l'isolation terminée, le béton est coulé sur les plaques encore à l'horizontale. Il est ensuite lissé et vibré, une étape essentielle. "Cela permet de retirer l'air et d'éviter que des bulles apparaissent et fragilisent le béton. Quand la machine à vibrer se met en route, c'est toute l'usine qui tremble ", plaisante le directeur. Les plaques sont ensuite stockées les unes au-dessus des autres dans un grand séchoir. "Cette étape peut être passée. S'il fait assez chaud, elles sèchent directement à l'air ambiant."4. La pose du parementLa société propose plus de 30 parements extérieurs différents. Ayant un rôle uniquement esthétique, il s'agit de briquettes de quelques centimètres de large qui sont collées sur le béton. " C'est très précis, car il faut que toutes les lignes s'ajustent parfaitement à celles du module qui viendra se placer à côté ", précise Frédéric Mercier. Seulement une journée est nécessaire pour réaliser le parement d'un module.5. L'assemblageVient ensuite l'étape la plus impressionnante. Chaque plaque est assemblée pour former les fameux modules. Soulevées par une machine, elles pèsent chacune quatre tonnes. Pas de quoi impressionner les ouvriers qui parviennent à manipuler ces murs avec une précision d'orfèvre. Une fois mises en place, les cloisons sont " simplement " boulonnées entre elles.6. Les finitions extérieuresLorsque l'assemblage est terminé, chaque module est amené dans la section " sèche " de l'entreprise où différents corps de métier se succèdent. Les finitions extérieures sont les premières à être achevées. Les fenêtres, seuils et autres garde-corps sont ainsi apposés. C'est également à cette étape que les briques sont rejointoyées. " On ne le fait pas au moment de la pose des briquettes, car il est beaucoup plus simple de le faire sur un mur vertical ", glisse encore le responsable.7. Les finitions intérieuresLes modules complètement fermés, l'aménagement intérieur est ensuite réalisé. " Les modules en béton sont très solides. Malgré le transport, plus rien ne bougera et nous pouvons donc tout terminer à l'intérieur ", explique le responsable de Modulart. Les carrelages et l'escalier sont posés, mais aussi le mobilier fixe comme la cuisine et la salle de bain. Les éléments les plus fragiles, comme les miroirs et les plaques vitrocéramiques, sont également installés.8. La pose finale de la maisonLes modules terminés, ils n'ont plus qu'à être transportés et déposés sur une dalle en béton. " En une journée, la maison est montée. La charpente et le toit sont réalisés sur le chantier et, en un jour, la maison est fermée et couverte ", précise encore Frédéric Mercier. Ne restera alors plus qu'à terminer les raccordements entre les différents modules et le réseau.Par Arnaud Martin.