Comment l'immobilier s'adapte à l'économie de partage

18/09/18 à 14:35 - Mise à jour à 14:36
Du Trends-Tendances du 13/09/18

Avec l'engouement suscité par l'économie de partage, la possession d'un bien perd de son importance. Un changement de valeurs qui a des répercussions sur le secteur immobilier dont le modèle de rentabilité classique est basé sur la propriété.

Adam Neumann et Miguel McKelvey ont inauguré leur premier espace de bureaux partagés baptisé Green Desk à New York en 2008. Dix ans plus tard, leur entreprise WeWork compte 268.000 membres dans plus de 160 sites dans 27 pays. Avec une valeur estimée à plus de 17 milliards d'euros, WeWork dépasse plusieurs acteurs et fonds immobiliers de premier plan.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.