Affectés par trois années d'annulation et/ou perturbation dues à la crise du covid, les organisateurs ont quelque peu revu la formule de l'événement. Celui-ci est raccourci à six jours contre une dizaine habituellement et ne couvrira donc qu'un seul week-end cette année. Quelque 150.000 visiteurs sont attendus. Au total, 500 exposants seront présents (contre 600 en 2022) sur une surface de 60.000 mètres carrés.

Le salon représente entre 40 et 70% du chiffre d'affaires des exposants.

Le salon mettra donc le focus sur l'efficacité énergétique et les alternatives en la matière afin d'aider au mieux le constructeur et rénovateur de demain à adopter les bons réflexes dans le contexte actuel. Isolation, chauffage du futur, systèmes de production d'eau chaude, robinetterie 4.0 pour économiser l'eau, panneaux photovoltaïques, etc. Tout y passe. En faisant le tour des marques et en discutant avec leurs représentants, le visiteur pourra comme chaque année se faire une idée plus précise des solutions les mieux adaptées à ses besoins et à son budget. Il pourra également obtenir des conseils sur les primes et leurs conditions d'octroi auprès des services "Logement" et "Energie" des différentes Régions du pays qui seront présents lors du salon.

Inspiration pour aujourd'hui et demain

Par ailleurs, les organisateurs ont décidé de réitérer le concept "Batibouw Experience", à savoir des zones d'inspiration destinées à mettre en scène, de manière ludique et didactique, des installations, produits, nouvelles tendances et technologies - allant du design intérieur aux défis énergétiques, en passant par les évolutions futures du bâtiment. Une "academy zone" permettra notamment aux visiteurs d'assister à des conférences ou encore de s'essayer à des workshops et des démonstrations. Une autre zone sera dédiée au "flex living", à savoir l'habitat léger et durable comme les tiny houses, les maisons-conteneurs, etc.

Batibouw montre l'exemple

Le salon entend, lui aussi, se montrer plus durable et réduire au mieux son empreinte écologique. Les Palais seront chauffés à 19°C, soit deux degrés de moins qu'auparavant (sans que cela n'impacte le confort du visiteur, soulignent les organisateurs) et l'éclairage général sera éteint. Des matériaux durables et réutilisables seront employés pour la conception des stands. Les milliers de mètres carrés de tapis que foulent les visiteurs seront également plus durables, ceux-ci ayant été fabriqués à bases d'éléments 100% recyclés et recyclables. Et bien sûr, le plastique et les éléments à usage unique seront bannis des espaces de restauration.

Affectés par trois années d'annulation et/ou perturbation dues à la crise du covid, les organisateurs ont quelque peu revu la formule de l'événement. Celui-ci est raccourci à six jours contre une dizaine habituellement et ne couvrira donc qu'un seul week-end cette année. Quelque 150.000 visiteurs sont attendus. Au total, 500 exposants seront présents (contre 600 en 2022) sur une surface de 60.000 mètres carrés. Le salon mettra donc le focus sur l'efficacité énergétique et les alternatives en la matière afin d'aider au mieux le constructeur et rénovateur de demain à adopter les bons réflexes dans le contexte actuel. Isolation, chauffage du futur, systèmes de production d'eau chaude, robinetterie 4.0 pour économiser l'eau, panneaux photovoltaïques, etc. Tout y passe. En faisant le tour des marques et en discutant avec leurs représentants, le visiteur pourra comme chaque année se faire une idée plus précise des solutions les mieux adaptées à ses besoins et à son budget. Il pourra également obtenir des conseils sur les primes et leurs conditions d'octroi auprès des services "Logement" et "Energie" des différentes Régions du pays qui seront présents lors du salon.Par ailleurs, les organisateurs ont décidé de réitérer le concept "Batibouw Experience", à savoir des zones d'inspiration destinées à mettre en scène, de manière ludique et didactique, des installations, produits, nouvelles tendances et technologies - allant du design intérieur aux défis énergétiques, en passant par les évolutions futures du bâtiment. Une "academy zone" permettra notamment aux visiteurs d'assister à des conférences ou encore de s'essayer à des workshops et des démonstrations. Une autre zone sera dédiée au "flex living", à savoir l'habitat léger et durable comme les tiny houses, les maisons-conteneurs, etc.