"Batibouw est freiné dans ses ambitions"

27/02/19 à 11:16 - Mise à jour à 11:17
Du Trends-Tendances du 21/02/19

Soixantième édition pour Batibouw. Un salon qui doit se réinventer pour enrayer une affluence à la baisse et des exposants plus exigeants. Pour y parvenir, ses organisateurs font un appel du pied pour qu'un plan ambitieux de rénovation de Brussels Expo se concrétise. Et ce alors que le projet de reconfiguration du plateau du Heysel les inquiète au plus haut point.

Pas de feu d'artifice ou de festivités en tout genre pour célébrer les 60 ans de Batibouw. Les organisateurs du Salon de la construction, de la rénovation et de l'aménagement intérieur pour professionnels et particuliers, qui se déroule du 21 février au 3 mars à Brussels Expo, préfèrent jouer la carte de la sobriété. Le concept séduit toujours mais ses organisateurs sont actuellement freinés dans leurs ambitions. Rencontre avec Frédéric François, directeur général de Batibouw depuis l'an dernier, et Philippe Lhomme, le président de Deficom, dont la filiale, Fisa, organise le salon.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.