BDO en a scanné 15.000 ; il en résulte qu'un site belge sur cinq est vulnérable aux cyberattaques et ouvre grand ses porte...

BDO en a scanné 15.000 ; il en résulte qu'un site belge sur cinq est vulnérable aux cyberattaques et ouvre grand ses portes aux hackers! Le secteur public est le pire élève de la classe avec 28% des sites des administrations communales et des zones de police qui échouent à plusieurs tests à haut risque. Le secteur de la santé vaut à peine mieux avec 20% des sites des hôpitaux, des maisons de repos et des cabinets médicaux très peu sécurisés. Dans son ensemble, quatre sites sur dix utilisent une technologie dépassée. Enfin, un nom de domaine sur six peut être abusivement utilisé pour des fraudes au CEO.