Tablettes, tableaux interactifs, classes inversées, plateformes digitales : la Wallonie lance un appel à projets pour rendre les écoles plus numériques. Le concept est simple : les écoles introduisent des dossiers de candidature, avec leurs besoins. Elles seront recontactées si le dossier correspond aux critères du SPW.

Cet appel à projets, intitulé "Ecole Numérique", est lancé tous les ans depuis 2017. L'édition 2021 se veut plus inclusive, et offre plus d'accompagnement et de soutien aux écoles "les plus éloignées du numérique" pour la constitution des dossiers, notamment via l'aide d'un expert pédagogique. La cabinet du ministre rappelle que 2000 établissements scolaires, soit plus de la moitié des écoles présentes sur le territoire wallon, n'ont pas encore bénéficié de ces projets. L'appel de cette année vise particulièrement ces établissements (les lauréats des autres années ne peuvent pas se présenter).

A titre de comparaison, en 2020, 679 établissements avaient été retenus, et ont pu bénéficier d'un total de 8,7 millons d'euros, et en 2019, 503 établissements pour 6,9 millions d'euros (en moyenne, une enveloppe de 13.000 euros par établissement).

En termes de calendrier, les établissements peuvent se porter candidates jusqu'au 17 décembre.Avant cette date, divers webinaires et rencontres sont prévus. Les dossiers doivent ensuite être finalisés pour le premier juin 2022.

Dès 2022, une solution plus structurelle

"Il est par exemple prévu que les établissements scolaires puissent développer une stratégie numérique pluriannuelle en cohérence avec leur plan de pilotage et ainsi permettre un déploiement de l'outil école numérique en deux ou trois vagues par année scolaire", indique le cabinet du ministre. "Cela doit permettre aux projets pédagogiques et numériques développés, déjà matures, d'être plus rapidement mis à exécution et, si nécessaire, de se représenter sans attendre une année entière."

Tablettes, tableaux interactifs, classes inversées, plateformes digitales : la Wallonie lance un appel à projets pour rendre les écoles plus numériques. Le concept est simple : les écoles introduisent des dossiers de candidature, avec leurs besoins. Elles seront recontactées si le dossier correspond aux critères du SPW. Cet appel à projets, intitulé "Ecole Numérique", est lancé tous les ans depuis 2017. L'édition 2021 se veut plus inclusive, et offre plus d'accompagnement et de soutien aux écoles "les plus éloignées du numérique" pour la constitution des dossiers, notamment via l'aide d'un expert pédagogique. La cabinet du ministre rappelle que 2000 établissements scolaires, soit plus de la moitié des écoles présentes sur le territoire wallon, n'ont pas encore bénéficié de ces projets. L'appel de cette année vise particulièrement ces établissements (les lauréats des autres années ne peuvent pas se présenter).A titre de comparaison, en 2020, 679 établissements avaient été retenus, et ont pu bénéficier d'un total de 8,7 millons d'euros, et en 2019, 503 établissements pour 6,9 millions d'euros (en moyenne, une enveloppe de 13.000 euros par établissement).En termes de calendrier, les établissements peuvent se porter candidates jusqu'au 17 décembre.Avant cette date, divers webinaires et rencontres sont prévus. Les dossiers doivent ensuite être finalisés pour le premier juin 2022."Il est par exemple prévu que les établissements scolaires puissent développer une stratégie numérique pluriannuelle en cohérence avec leur plan de pilotage et ainsi permettre un déploiement de l'outil école numérique en deux ou trois vagues par année scolaire", indique le cabinet du ministre. "Cela doit permettre aux projets pédagogiques et numériques développés, déjà matures, d'être plus rapidement mis à exécution et, si nécessaire, de se représenter sans attendre une année entière."