Portl : le premier "Zoom" holographique
...

Portl : le premier "Zoom" holographiqueAprès deux ans d'appels vidéo, vous n'avez probablement plus envie de voir vos collègues de travail au travers d'un écran. On connait tous ce sentiment. Mais s'applique-t-il aussi aux hologrammes ? L'avenir est en 3D. Oui, comme dans Star Wars, mais avec une meilleure résolution. En marge de Facebook et de Microsoft qui ne jurent plus que par le Metavers, des entreprises expérimentent la technologie holographique depuis plusieurs années, avec de plus en plus d'efficacité. C'est le cas de la californienne Portl, qui vient d'annoncer le M, un nouveau terminal qui vise à faire entrer les hologrammes dans nos foyers sans avoir recours à un appareil de réalité virtuelle ou de réalité augmentée. L'appareil, qui ressemble à une boîte de 60 centimètres, vous permettra de diffuser une image en 3D de vous-même d'un "Portl M" à l'autre (en mode portrait ou paysage). L'appareil est équipé d'une caméra dotée d'une intelligence artificielle qui vous filme et génère une vidéo avec une profondeur simulée. Le M est doté de 16 Go de mémoire système, d'1 To de stockage et d'un écran tactile haute définition. Au-delà de la communication, plusieurs autres utilisations sont possibles, notamment le divertissement immersif, la télémédecine, le fitness, le shopping. Il faudra attendre jusqu'au mois de mars pour se le procurer, mais le Portl - qui devrait coûter environ le même prix qu'une "bonne télévision à écran plat" - a le potentiel d'amener la communication quotidienne dans une nouvelle dimension.Oppo Air Glass : des lunettes-écran immersivesEn pleine ascension, la firme chinoise Oppo a annoncé ses premières lunettes à réalité augmentée. 30 grammes sur la balance, les Air Glass sont dotées d'une petite branche avec un micro-projecteur Micro LED capable de projeter du texte et des images sur le verre. Une barre tactile au niveau des oreilles, un micro projecteur efficace, une adaptation aux personnes ayant des déficiences visuelles (myopes ou hypermétropes) et pilotable de 4 manières différentes - le toucher, la voix, les mouvements de la main et les gestes de la tête. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la technologie avance vite. Deux ans après avoir sorti un casque pas du tout pratique, Oppo propose un produit qui ressemble enfin à des lunettes de lecture normales. Le tout, avec un design fort original. Commercialisées en Chine au premier trimestre 2022, elles seront disponibles en Europe au cours de l'année. Et ce ne seront pas les seules, car selon plusieurs sources, Apple pourrait sortir un casque de réalité augmentée mixte cette année, capable de reconnaître les mouvements des mains, détecter des objets, suivre la direction du regard grâce à la position de l'iris, interpréter les expressions de visage en plus de la voix, et se repérer dans l'espace. VR2 de Sony Annoncé depuis des mois, le très attendu PlayStation VR 2 a été dévoilé lors de la conférence Sony au CES. Cet accessoire utilise la réalité virtuelle pour augmenter l'immersion dans les jeux vidéo. Si la société nipponne a laissé filtrer quelques infos techniques, rien sur le design final et le prix de vente du futur masque VR. Le PS VR2 laisse présager une résolution incroyable avec deux micro-display de 4K avec une résolution d'affichage de 2 000×2 040 pixels par oeil, en technologie OLED. Ils permettraient une immersion totale, en plus d'une gestion quasi imperceptible de la latence. Celui-ci prendra en charge le HDR et offrira un champ de vision plus large que le PS VR1 (110° contre 96°) et que le modèle concurrent, le Meta Quest 2. Il embarquera également un système de suivi oculaire pour proposer le rendu fovéal afin de "garantir une expérience visuelle haute fidélité". Avant une sortie officielle, Sony aimerait parfaire une technologie permettant d'importer un objet réel dans les jeux vidéo à l'aide d'un scanner 3D. Grâce à ce casque doté d'un retour haptique et son taux de rafraîchissement des images de 90/120 Hz, les amateurs de métaverses seront plus que jamais plongés dans le game. ​Le monde virtuel s'organise...