Présenté en amont du Congrès mondial de la téléphonie mobile, le Galaxy S6 Edge affiche un écran incurvé à droite et à gauche. Samsung a dû réagir puisque selon le cabinet IDC, sa part du marché mondial des smartphones est passée de 34% début 2014 à 20% au dernier trimestre et il est désormais talonné par l'américain Apple.

La décision de produire une phablette dérivée de son "flagship", c'est-à-dire une version avec un écran plus grand, est évidemment une réponse à Apple et à son iPhone 6 Plus, qui a connu un succès remarquable depuis sa sortie il y a six mois.

"Il y a une demande assez forte sur ce type de terminaux, en particulier en Asie", note Thomas Husson, analyste chez Forrester.

Samsung a assuré durant la conférence que la batterie du S6 se rechargerait deux fois plus vite que l'iPhone 6. Surtout la batterie peut être alimentée par un dock sans fil, un dispositif qui tend à se généraliser. Il n'a en revanche pas dévoilé de prix.

Les deux modèles présentés dimanche embarquent également une solution de paiement mobile sans contact appelée Samsung Pay, certifiée par Visa et Mastercard.