Dans les starting blocs : iPhone 13 Pro

Avec son trio de capteurs de 12 mégapixels et sa puce A15 Bionic, l'iPhone 13 Pro permet d'accéder aux nouvelles fonctions photo et vidéo, de la macro, des pré-réglages applicables avant une prise de vue, ou un mode Cinématique pour ajuster la mise au point en plein tournage, le tout avec une autonomie largement renforcée. Des arguments déjà rencontrés chez d'autres constructeurs, mais qui confirment la volonté d'Apple de renforcer son offre en matière de photophonie. Sur le modèle que nous nous sommes procuré, nous pouvons constater de meilleures photos de nuit.

Apple, iPhone 13 Pro, Apple
Apple, iPhone 13 Pro © Apple

Mieux dosées, plus contrastées et plus naturelles. Le nouveau capteur LiDAR embarqué fait du bon travail. Les contre les contre-jours sont également mieux gérés. En reprenant une fonctionnalité lancée par Oppo avec son Find X III Pro, l'iPhone 13 Pro permet lui aussi de s'aventurer dans la photo macro (jusqu'à 2 cm, contre 1 à 3 millimètres de l'objectif chez Oppo). S'il reste un objet très agréable et un monstre de puissance grâce à sa puce, le nouvel iPhone n'apporte pas vraiment de nouveautés. Surtout, il se fait marcher sur les pieds par des modèles vendus 50 % moins cher. Alors, vaut-il l'investissement ?

En pole position : 11T Pro de Xiaomi

Xiaomi met le paquet en photo. Face aux trois capteurs de 12 mégapixels de l'iPhone 13 Pro, le 11T Pro propose un capteur principal de 108 mégapixels ! Même si le second ultragrand-angle se contente de 8 mégapixels et le capteur télé macro de 5 mégapixels. Des fonctions avancées sont prévues, comme un zoom avec effets spéciaux intégrés qui ressemble étrangement au mode Cinématique d'Apple. Dévoilé le 15 septembre, le futur Xiaomi 11T Pro a de sérieux arguments à opposer à l'iPhone 13 Pro mais sa date de sortie officielle reste inconnue.

null, Xiaomi
null © Xiaomi

Vendu 649 euros en 128 Go (soit 510 euros de moins que l'iPhone 13 Pro à capacité égale), il dispose d'un écran Oled plus grand que celui de l'iPhone 13 Pro : 6,67'', même si les deux écrans sont 120 Hz adaptatif et intègrent des haut-parleurs stéréo. L'argument massue du Xiaomi 11T Pro reste sa batterie de 5.000 mAh, mais surtout son système de recharge de 120 W. Grâce à lui, le Xiaomi 11T Pro annonce faire le plein complet d'énergie en 17 minutes quand Apple annonce 50 % de charge en 30 minutes.

En nette accélération : Motorola Edge 20 Pro

Motorola nous avait agréablement surpris l'an dernier avec sa série Edge. Renouant par là même avec le très haut de gamme. Avec son chipset Snapdragon 870, son écran OLED 144 Hz et sa configuration polyvalente de caméra à objectif large, ultra-large et périscope, l'Edge 20 Pro se situe au sommet de la hiérarchie de Moto. Taillé pour la photophonie, il dispose d'un module photo composé de trois capteurs. Le capteur principal de 108 mégapixels (f/1,9) est complété par un ultra grand-angle de 16 mégapixels (f/2,2) qui se double d'un tireur macro, et d'un module périscope 8MP (f/2,4) qui offre un zoom optique jusqu'à 5x sans perte de qualité.

Le Motorola Edge 20 Pro, Pinterest
Le Motorola Edge 20 Pro © Pinterest

Tests à l'appui, les clichés sont vraiment excellents, même s'ils manquent parfois de piqué. Petit plus : le Motorola edge 20 Pro intègre la stabilisation optique (OIS) pour atténuer les secousses et les tremblements de l'image. Autre avantage de ce nouveau modèle, il dispose d'un mode de double capture vidéo qui vous permet de filmer simultanément avec le capteur principal et la caméra frontale, ainsi que d'une excellente fonction Super Slow Motion. Ultra fin et léger, il a l'audace d'embarquer une batterie extrêmement endurante de 4 500 mAh, contre 4 352 mAh pour l'iPhone 13 Pro. Une alternative très sérieuse à 665 euros.

Dans les starting blocs : iPhone 13 ProAvec son trio de capteurs de 12 mégapixels et sa puce A15 Bionic, l'iPhone 13 Pro permet d'accéder aux nouvelles fonctions photo et vidéo, de la macro, des pré-réglages applicables avant une prise de vue, ou un mode Cinématique pour ajuster la mise au point en plein tournage, le tout avec une autonomie largement renforcée. Des arguments déjà rencontrés chez d'autres constructeurs, mais qui confirment la volonté d'Apple de renforcer son offre en matière de photophonie. Sur le modèle que nous nous sommes procuré, nous pouvons constater de meilleures photos de nuit. Mieux dosées, plus contrastées et plus naturelles. Le nouveau capteur LiDAR embarqué fait du bon travail. Les contre les contre-jours sont également mieux gérés. En reprenant une fonctionnalité lancée par Oppo avec son Find X III Pro, l'iPhone 13 Pro permet lui aussi de s'aventurer dans la photo macro (jusqu'à 2 cm, contre 1 à 3 millimètres de l'objectif chez Oppo). S'il reste un objet très agréable et un monstre de puissance grâce à sa puce, le nouvel iPhone n'apporte pas vraiment de nouveautés. Surtout, il se fait marcher sur les pieds par des modèles vendus 50 % moins cher. Alors, vaut-il l'investissement ? En pole position : 11T Pro de XiaomiXiaomi met le paquet en photo. Face aux trois capteurs de 12 mégapixels de l'iPhone 13 Pro, le 11T Pro propose un capteur principal de 108 mégapixels ! Même si le second ultragrand-angle se contente de 8 mégapixels et le capteur télé macro de 5 mégapixels. Des fonctions avancées sont prévues, comme un zoom avec effets spéciaux intégrés qui ressemble étrangement au mode Cinématique d'Apple. Dévoilé le 15 septembre, le futur Xiaomi 11T Pro a de sérieux arguments à opposer à l'iPhone 13 Pro mais sa date de sortie officielle reste inconnue. Vendu 649 euros en 128 Go (soit 510 euros de moins que l'iPhone 13 Pro à capacité égale), il dispose d'un écran Oled plus grand que celui de l'iPhone 13 Pro : 6,67'', même si les deux écrans sont 120 Hz adaptatif et intègrent des haut-parleurs stéréo. L'argument massue du Xiaomi 11T Pro reste sa batterie de 5.000 mAh, mais surtout son système de recharge de 120 W. Grâce à lui, le Xiaomi 11T Pro annonce faire le plein complet d'énergie en 17 minutes quand Apple annonce 50 % de charge en 30 minutes.En nette accélération : Motorola Edge 20 ProMotorola nous avait agréablement surpris l'an dernier avec sa série Edge. Renouant par là même avec le très haut de gamme. Avec son chipset Snapdragon 870, son écran OLED 144 Hz et sa configuration polyvalente de caméra à objectif large, ultra-large et périscope, l'Edge 20 Pro se situe au sommet de la hiérarchie de Moto. Taillé pour la photophonie, il dispose d'un module photo composé de trois capteurs. Le capteur principal de 108 mégapixels (f/1,9) est complété par un ultra grand-angle de 16 mégapixels (f/2,2) qui se double d'un tireur macro, et d'un module périscope 8MP (f/2,4) qui offre un zoom optique jusqu'à 5x sans perte de qualité. Tests à l'appui, les clichés sont vraiment excellents, même s'ils manquent parfois de piqué. Petit plus : le Motorola edge 20 Pro intègre la stabilisation optique (OIS) pour atténuer les secousses et les tremblements de l'image. Autre avantage de ce nouveau modèle, il dispose d'un mode de double capture vidéo qui vous permet de filmer simultanément avec le capteur principal et la caméra frontale, ainsi que d'une excellente fonction Super Slow Motion. Ultra fin et léger, il a l'audace d'embarquer une batterie extrêmement endurante de 4 500 mAh, contre 4 352 mAh pour l'iPhone 13 Pro. Une alternative très sérieuse à 665 euros.