La Chine a beau faire frémir l'Amérique, elle se détache chaque année davantage de l'image du "plus grand atelier du monde". L'Empire du Milieu est non plus capable de singer ce qui se fait de mieux dans la Silicon Valley, mais il tend à devenir une véritable terre d'innovations. Lorsqu'Oppo est arrivée en Belgique au printemps 2020, la marque tentait de se tailler une place auprès de trois autres constructeurs chinois : Xiaomi, qui monte en gamme chaque année, OnePlus qui vient de signer un partenariat avec l'orfèvre photographique Hasselblad et Huawei, toujours allié à Leica mais mis à mal par la politique économique américaine.
...

La Chine a beau faire frémir l'Amérique, elle se détache chaque année davantage de l'image du "plus grand atelier du monde". L'Empire du Milieu est non plus capable de singer ce qui se fait de mieux dans la Silicon Valley, mais il tend à devenir une véritable terre d'innovations. Lorsqu'Oppo est arrivée en Belgique au printemps 2020, la marque tentait de se tailler une place auprès de trois autres constructeurs chinois : Xiaomi, qui monte en gamme chaque année, OnePlus qui vient de signer un partenariat avec l'orfèvre photographique Hasselblad et Huawei, toujours allié à Leica mais mis à mal par la politique économique américaine.Encore peu connue chez nous, la pépite de Dongguan a lancé sa nouvelle gamme de smartphones premium ce jeudi 11 mars, dont un Find X3 Pro prometteur d'un très haut niveau. Misant sur sa puissance, un design inédit, et la qualité de son écran, le Find X3 Pro se pose en concurrent direct des Samsung Galaxy S21 Plus, Xiaomi Mi 11, iPhone 12 et notamment Huawei Mate 40 Pro pour la photo.Un design somptueuxVendu 1.149 euros, le Find X3 Pro aspire au titre de meilleur smartphone Android de l'année. Doté d'un design très audacieux, il séduit d'emblée par la finition mate texturée de son dos monocoque. Ici, le verre a été travaillé de manière à éviter toutes traces de doigts. Résultat : une sensation unique de douceur et de confort dans la main. Autre prouesse : le module photo est intégré d'une traite à l'arrière, sans le collage parfois disgracieux que l'on voit au dos de certains smartphones. Pour parvenir à cette 'courbe impossible', il faut 40 heures pour fignoler chaque dos de Find X 3 Pro. À noter qu'Oppo ne sous-traite jamais l'assemblage de ses smartphones mais dispose de ses propres usines, pour garder un contrôle sur tout le processus de fabrication.Des performances de Formule 1Objet très esthétique, le Find X 3 Pro affiche aussi une des meilleures fiches techniques de l'année. Animé par la puce Snapdragon 888 5G la plus poussée du moment, l'appareil est fourni avec 12 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage. Côté performances, c'est énormissime. Le Snapdragon 888 envoie du lourd, tant sur les applis graphiques les plus gourmandes qu'en mode gaming. Avec une belle stabilité et la fluidité très appréciable de la nouvelle surcouche ColorOS 11.2. L'écran Oled de 6,7 pouces a, pour sa part, été amélioré depuis l'an dernier. Il offre un taux de rafraîchissement de 120 Hz, est capable de restituer jusqu'à un milliard de couleurs, et offre un mode doux exemplaire pour qui veut un rendu naturel. Un mode microscope inéditOn passe les détails superflus, car s'il y a un domaine dans lequel le Find X3 Pro excelle, c'est la photo. On retrouve quatre modules à l'arrière : deux capteurs principaux IMX 766 codéveloppés avec Sony, un grand-angle 50 Mpx et un ultra grand-angle de 50 Mpx, pour une meilleure homogénéité des couleurs et un autofocus sur chaque pixel pour faire une meilleure mise au point. Tests à l'appui, le Find X3 Pro se montre très performant : hyper rapide, il gère parfaitement les contre-jours, réalise d'excellents clichés en basse lumière et affiche un piqué d'exception. Surtout, l'appareil se démarque par une meilleure gestion de la distorsion : en ultra grand-angle, les proportions sont mieux respectées et permettent d'éviter l'effet fisheye perceptible sur les appareils concurrents.Là où Oppo innove, c'est avec la fonction microscope qui permet un grossissement allant jusqu'à x60. En effet, le quatrième objectif du Find X3 Pro est un microscope de 3 Mpx. Il s'utilise à moins de 3 mm de la zone ciblée. Lorsque le mode est activé, le capteur de 3 mégapixels s'auréole d'un halo lumineux pour éclairer la scène. Grâce à lui, on peut voir les mailles d'un jean, la granulosité de votre peau, découvrir la texture d'un bouchon de liège ou encore créer des flous artistiques en explorant l'infiniment petit (voir photos). Une option encore jamais vue sur un smartphone et terriblement addictive. Rien qu'avec cela, Oppo offre de nouvelles perspectives aux passionnés de 'photophonie'. Le Find X3 Pro sera-t-il à l'origine d'une nouvelle tendance 'macro' sur les réseaux sociaux ?Rafal Naczyk