Le traducteur Pocket Talk Plus : pour bavarder sans frontières
...

Le traducteur Pocket Talk Plus : pour bavarder sans frontièresÉvasion en vue en dehors de nos frontières linguistiques ? Oubliez votre dictionnaire de la langue locale, Google Traduction et autres applications de traduction. Le traducteur de poche Pocket Talk Plus de la marque Sourcenext joue les interprètes lors de vos voyages à l'étranger. Disposant d'un écran tactile, de micros et de deux haut-parleurs, ce petit appareil (85 g) est d'un emploi simplissime : il suffit de choisir la langue la langue "source" et la langue "cible", et de prononcer la phrase que l'on souhaite traduire. En deux secondes à peine, sa traduction s'inscrit à l'écran et est prononcée par une voix féminine. Pour une éventuelle réponse à traduire, il suffit de laisser l'interlocuteur s'exprimer devant l'appareil pour que ses propos soient traduits instantanément. Intégrant 82 langues, l'appareil est fourni avec une carte SIM qui permet la traduction dans 130 pays gratuitement durant 2 ans. Prix : 299 euros.Elipsa : pour bouquiner avec un écran de papierLes stakhanovistes de la lecture emporteront une liseuse pour ne pas s'encombrer avec des kilos de romans papier. Le fabricant canadien Kobo propose l'Elipsa, un bloc-notes numérique et connecté, conçu pour lire, écrire, annoter, dessiner et partager. À mi-chemin entre une liseuse et une tablette graphique, l'Elipsa est dotée d'un écran E Ink Carta 1200 tactile (diagonale de 26 cm) avec une luminosité réglable, fort utile pour des environnements contrastés : en plein soleil ou dans la pénombre, la lecture ne pose aucun problème. La technologie E-ink affiche les textes en imitant le rendu du papier, sans projection de lumière comme avec les tablettes classiques, afin de ne pas fatiguer les yeux. La bibliothèque accessible sur le Net propose pas moins de 6 millions d'ouvrages, des nouveautés francophones à un florilège d'oeuvres en langues étrangères. Petit bonus, le logiciel intégré MyScript permet de transformer les notes manuscrites en style dactylographié en quelques secondes, et plutôt brillamment. Et pour les artistes dans l'âme, un carnet de feuilles blanches est également à disposition pour croquer à loisir, noter des idées, les stocker de manière organisée et les retrouver facilement. Un véritable gain de temps. Prix : 349 euros.L'Instax Mini 40 : pour se créer des souvenirsAprès les versions modernes et colorées de l'Instax Mini 11, Fujifilm se tourne résolument vers le passé. Place désormais à l'Instax Mini 40, son tout nouvel appareil photo à impression instantanée. Si son design vintage ravira les nostalgiques des boîtiers argentiques, la texture en simili cuir noir, rehaussée de contours argentés, confère à cet objet une touche premium. Plus petit que les générations précédentes, il bénéficie d'une prise en main particulièrement agréable, même si l'arrière de l'appareil en plastique rappelle davantage un jouet. Il s'utilise d'ailleurs comme tel, de façon intuitive. Côté cliché, la magie s'opère en moins de deux minutes, avec ce petit ronronnement caractéristique à la sortie du film, dont la taille se rapproche de celle d'une carte de crédit. Simple et efficace. Prix : 99,99 euros. La Beosound Explore : l'enceinte qui ne craint ni la poussière ni les intempériesAvec la Beosound Explore, la marque danoise Bang & Olufsen reste fidèle à son ADN : enceinte "haut de gamme", esthétique iconique et une belle signature sonore. Un simple coup d'oeil suffit pour comprendre qu'il s'agit d'une enceinte portable conçue pour résister aux chutes et aux intempéries. Vous pouvez l'emmener partout : sur la plage, en montagne, au bord d'une piscine ou au pied d'un geyser... Grâce à sa taille compacte, sa sangle et son extérieur strié, elle est facile à transporter, étanche à la poussière et à l'eau (jusqu'à 1 m pendant 30 minutes) et elle peut tenir 27 heures entre deux charges. De son côté, le son est riche, parfaitement équilibré et ne subit pas les affres de la distorsion dès que l'on pousse le volume sonore au maximum.Prix : 199 euros.Huawei FreeBuds Pro 2 : pour une bande-son estivale en haute résolutionAprès une première version très convaincante, Huawei revient avec ses écouteurs true wireless haut de gamme. Les FreeBuds Pro 2 se voient renforcés par une nouvelle architecture acoustique hybride développée avec Devialet. Par "hybride", on entend un haut-parleur dynamique et un haut-parleur magnétique planaire. Résultat : une scène sonore beaucoup plus ample, avec un beau niveau de détail, de relief et de clarté. Huawei a aussi amélioré la réduction de bruit active, ce qui les rend particulièrement efficaces pour regarder un film dans le train, la voiture ou l'avion. Si leur autonomie totale ne dépasse pas 24 heures, les FreeBuds Pro 2 offrent par contre des sensations de confort proches de la perfection. Compatibles avec les codecs SBC, AAC, LHDC... mais aussi LDAC, le codec Bluetooth de Sony, les FreeBuds Pro 2 offrent de très bonnes performances sonores. De quoi se hisser doucement, mais sûrement parmi les meilleurs du marché.Prix : 199 euros.