Pour une première levée de fonds, la jeune pousse bruxelloise Nodalview a mis la barre bien haute. Elle vient d'annoncer avoir obtenu de Volta Ventures 1,7 million d'euros pour accélérer sa croissance, notamment à l'international.

Il faut dire que la jeune pousse spécialisée dans l'immobilier se trouvait en bonne posture pour négocier : les solutions qu'elle propose aux agents immobiliers pour prendre de bonnes photos de leurs biens plaisent dans le secteur. Elle revendique 6.000 clients, surtout hors de Belgique (80% à l'international) avec la France comme premier marché (70% de son business). Résultat ? Elle aurait généré un chiffre d'affaires de 700.000 euros l'an passé et serait, à en croire Thomas Lepelaars, son jeune CEO, opérationnellement rentable. La jeune pousse qui emploie 8 personnes aurait doublé son chiffre d'affaires chaque année depuis 3 ans et serait en ligne pour "largement dépasser 1 million d'euros de chiffre d'affaires", affirme le boss de Nodalview.

Forte de ces chiffres, la start-up a séduit Volta Venture, le fonds flamand dirigé par Frank Maene. Ce fonds a, en effet, souhaité injecter seul le montant de 1,7 million d'euros dans Nodalview qui veut fortement grandir. "Nous comptons engager 20 personnes supplémentaires rapidement, détaille Thomas Lepelaars, avec comme but de lancer notre activité en Allemagne avant la fin de l'année puis, en 2020, en Italie et en Espagne." Confiant dans son produit qui permet aux agents immobilier de prendre, grâce à de puissants algorithmes, des photos de qualité pro (et donc de mieux séduire les acheteurs), le boss de Nodalview fait le pari de séduire une belle part d'un marché européen comptant 1 million d'agences immobilière.

Volta Ventures a pris une part minoritaire dans la start-up, laissant aux mains des trois cofondateurs le reste de la société. Laquelle est valorisée, selon nos estimations, entre 5 et 7 millions d'euros. Pour le fonds Volta Ventures, c'est le troisième investissement dans une entreprise belge francophone : les précédentes étaient Qualifio et Keyrock.