On commence à le comprendre : plus aucun secteur n'échappe à la transformation digitale. Un nouvel exemple peut-être trouvé dans l'univers des études de marché. Il est fini le temps où pour connaître le goût des clients, on envoyait sur le terrain, stylo et papier à la main, une équipe chargée de faire répondre des citoyens à d'interminables listes de questions. Bien sûr, les tablettes sont passées par là pour faciliter la saisie. Mais, une start-up belge, Soprism, pourrait bien mettre un terme à ces fastidieuses enquêtes.
...

On commence à le comprendre : plus aucun secteur n'échappe à la transformation digitale. Un nouvel exemple peut-être trouvé dans l'univers des études de marché. Il est fini le temps où pour connaître le goût des clients, on envoyait sur le terrain, stylo et papier à la main, une équipe chargée de faire répondre des citoyens à d'interminables listes de questions. Bien sûr, les tablettes sont passées par là pour faciliter la saisie. Mais, une start-up belge, Soprism, pourrait bien mettre un terme à ces fastidieuses enquêtes. Facebook, ce mouchardLa jeune pousse, logée à La Louvière, a développé une solution novatrice basée sur... les données Facebook. Le réseau social qui compte plus de 6 millions de Belges actifs offre, il est vrai, une incroyable mine d'or d'informations sur les individus. Outre les relations entre les surfeurs, Facebook dresse de manière de plus en plus complète la liste des centres d'intérêts de ses utilisateurs. "Grâce aux pages que vous aimez, aux publications que vous likez ou encore à la manière dont vous descendez sur votre fil d'infos, Facebook connaît vos goûts", détaille Jonathann Mingoia, co-fondateur de la start-up. Pour analyser ces données, Soprism a lancé son outil "social audience profiling". Concrètement, il va permettre de voir quels sont les goûts d'une cible définie : le type de voiture qu'elle aime, son genre de GSM (android ou iOs), ses boissons préférées, son genre de musique, ses hobbys, etc. Il est, bien sûr, possible de comparer plusieurs cibles ou bien de cibler uniquement les goûts des clients... de vos concurrents. Et la définition du ciblage ne manque pas d'intérêt. "Elle peut se faire de diverses manière, avance Jonathann Mingoia. Premièrement au travers de critère sociodémographiques, la géolocalisation, etc. Deuxièmement, via le chargement d'une base de données clients existante pour découvrir les profils de ses consommateurs. Enfin, par l'analyse de profils ayant surfés sur un site internet ciblé !"Big brother ? Pour Jonathann Mingoia, il faut bien sûr être prudent avec les données mais en aucun cas il ne s'agit de traquer un utilisateur : les données sont globalisées et anonymes. Près d'un million d'euros levéL'intérêt de la solution ? "Optimiser les décisions marketing, répond Jonathann Mingoia. Grâce à la puissance des données issues de Facebook, on est en mesure de délivrer aux marques des insights sur leurs clients ou les groupes cibles de leur choix. Certaines marques ont déjà fait usage de cet outil. La start-up évoque Geberit, Delitraiteur, Mercedes-Benz Belgium... Pour se développer, la start-up lancée discrètement en 2013, s'est d'abord appuyée sur ses fonds propres avant de pouvoir compter sur l'investissement de BelCube, le fonds de Jean Zurtsrassen et Grégoire de Streel à hauteur de X €. La semaine passée, SoPrism a réalisé une deuxième levée de fonds, toujours auprès de BelCube mais aussi de plusieurs investisseurs privés. Les fondateurs se refusent, pour l'instant, à dévoiler le montant de ce nouveau tour de table mais évoque "plusieurs centaines de milliers d'euros". Ce qui, d'après nos estimations, mènerait à près de 1 million d'euros l'argent levé, en deux fois. Avec cet argent frais, Soprism compte engager des développeurs et commerciaux supplémentaires pour arriver à une équipe de 8 personnes. Son objectif consiste à, rapidement, attaquer l'international. Notamment en nouant des partenariats avec des agences médias ou d'autres partenaires. Elle vient ainsi d'annoncer un accord avec Auxipress, spécialiste de l'analyse médias, qui mettra intègrera Social Audience Profiling l'offre de services qu'elle propose à ses clients...