La Belgique n'est pas numériquement très compétitive. C'est ce qu'on peut déduire du dernier classement international mené par l'Institute for Management Development (IMD) auprès de 63 pays développés. La place de la Belgique dans ce classement dévoilé la semaine passée n'est pas bonne. Notre pays a, en effet, dégringolé de la 23e à la 25e place en un an. Et en 2015, nous nous positionnions en 19e position. D'après les responsables de l'étude, les fautifs sont tout à la fois le secteur privé qui manque d'ambition et d'adaptation dans l'univers du numérique (pas assez de big data, d'IA et de robotique notamment) et les pouvoirs publics qui manquent d'efficacité. Hasard du timing, l'étude annuelle menée par l'IMD a été rendue publique quelques jours après la Déclaration de politique régionale (DPR) publiée par le nouveau gouvernement wallon.
...