Le 24 avril passé, l'écosystème français des start-up, la French Tech, était en émoi. L'une de ses pépites prometteuses passait sous pavillon américain. Drivy, la plateforme spécialisée dans la location de voitures entre particuliers, était rachetée par son équivalent américain Getaround. Montant de la transaction : 300 millions de dollars, en partie en cash, l'autre en actions. Une belle opération pour les actionnaires de la jeune pousse française qui avait levé un peu plus de 43 millions de dollars en plusieurs tours. Son fondateur, Paulin Dementhon, nous détaille ce deal, l'avenir du nouveau groupe, et évoque son parcours d'entrepreneur.
...