TRENDS-TENDANCES. Faites-nous le pitch de My American Shop...

ANTOINE LIBOIS. N'avez-vous jamais voulu goûter la Duff des Simpson ou les Berties Bott's de Harry Potter? Vous êtes à la bonne adresse, tout comme les 55.000 clients friands de nos 700 références de produits typiquement américains, introuvables dans la grande distribution. Destiné aux expatriés et à tous les America lovers, notre e-shop livre sur le seuil de votre porte.

Concrètement, comment faites-vous?

Nous venons d'emménager dans un tout nouveau centre logistique de 900 m2 à Namur, pour tout l'aspect supply chain management assez complexe au vu du process d'importation des Etats-Unis. De là, 80% de nos commandes partent vers nos clients européens, sept jours sur sept. Le marché des biens de grande consommation est très réglementé en Europe. Expédier des produits alimentaires est assez complexe car différents ingrédients sont interdits dans certains pays. Nous avons dû également nous conformer à différentes règles afin de respecter les standards de l'industrie alimentaire.

Quel est votre "business model"?

Il a évolué d'un modèle classique d'e-commerce à une véritable entreprise d'import-export. En externalisant notre logistique, nous n'aurions pu maîtriser nos process de quality check, dont nous avons parfaitement le contrôle aujourd'hui. Il est crucial pour nous de maîtriser de bout en bout l'expérience client.

Où en sont les activités aujourd'hui?

Forts d'une dream team d'une dizaine de personnes, nous vendons près de 100.000 unités de produits chaque mois. D'ici quelques semaines, nous pourrons livrer dans près de 50 pays à travers le monde. C'est très excitant! La société est en train d'enregistrer une croissance exponentielle en termes de pénétration du marché!

TRENDS-TENDANCES. Faites-nous le pitch de My American Shop... ANTOINE LIBOIS. N'avez-vous jamais voulu goûter la Duff des Simpson ou les Berties Bott's de Harry Potter? Vous êtes à la bonne adresse, tout comme les 55.000 clients friands de nos 700 références de produits typiquement américains, introuvables dans la grande distribution. Destiné aux expatriés et à tous les America lovers, notre e-shop livre sur le seuil de votre porte. Concrètement, comment faites-vous?Nous venons d'emménager dans un tout nouveau centre logistique de 900 m2 à Namur, pour tout l'aspect supply chain management assez complexe au vu du process d'importation des Etats-Unis. De là, 80% de nos commandes partent vers nos clients européens, sept jours sur sept. Le marché des biens de grande consommation est très réglementé en Europe. Expédier des produits alimentaires est assez complexe car différents ingrédients sont interdits dans certains pays. Nous avons dû également nous conformer à différentes règles afin de respecter les standards de l'industrie alimentaire. Quel est votre "business model"?Il a évolué d'un modèle classique d'e-commerce à une véritable entreprise d'import-export. En externalisant notre logistique, nous n'aurions pu maîtriser nos process de quality check, dont nous avons parfaitement le contrôle aujourd'hui. Il est crucial pour nous de maîtriser de bout en bout l'expérience client. Où en sont les activités aujourd'hui?Forts d'une dream team d'une dizaine de personnes, nous vendons près de 100.000 unités de produits chaque mois. D'ici quelques semaines, nous pourrons livrer dans près de 50 pays à travers le monde. C'est très excitant! La société est en train d'enregistrer une croissance exponentielle en termes de pénétration du marché!