Quelle est votre recette du succès ? C'est sans doute comme cela que Ilham Kadri, la CEO de Solvay, femme la plus suivie en Belgique sur LinkedIn aurait commencé une publication pour attirer votre attention. A l'occasion de la prochaine journée Internationale des droits de la femme, j'ai décidé de partager avec vous les clés d'influence de trois femmes belges qui m'inspirent au quotidien. On les retrouve dans le monde des affaires, de la politique et du sport. Pas de classement officiel donc, simplement une reconnaissance personnelle de leur impact positif sur l'image de la femme dans la sphère professionnelle. Et aussi un moyen de vous faire profiter de leurs petits secrets de communication.

Ilham Kadri, l'art de la séduction

À la tête du géant chimique Solvay depuis janvier 2019, la CEO franco-marocaine s'impose comme la dirigeante la plus suivie du Royaume sur LinkedIn avec plus de 60.000 abonnés.

Les clés de son succès ? L'art de l'accroche et du storytelling. Introduire la plupart de ses publications par une citation philosophique. Partir de son expérience personnelle afin de captiver et embarquer son audience vers des sujets pourtant bien professionnels. Voici la recette gagnante de cette cheffe d'industrie. À titre d'exemple, dans une de ses publications, elle explique écouter de la musique classique pour se détendre. De là, elle fait un clin d'oeil à Albert Einstein qui adorait le violon et elle termine sa publication avec une référence au Prix Nobel et à la science.

En tant que femme, maman et businesswoman, Ilham Kadri maîtrise l'art de la communication sur un réseau social pourtant dominé par la gente masculine.

On a de quoi se réjouir de son pouvoir d'influence et d'inspiration. En effet, le cercle fermé des CEO est encore très majoritairement masculin comme l'illustre le dernier Top 100 des meilleurs CEO mondiaux, dans lequel ne figure que quatre femmes...

Sophie Wilmès, une Première Ministre "hyper connectée"

À l'âge de 44 ans, seulement un mois après avoir pris la tête de notre gouvernement, Sophie Wilmès a fait une entrée fracassante à la 68ème place du prestigieux classement des 100 femmes les plus puissantes au monde publié par la revue Forbes. Elle devient ainsi la première femme belge de ce classement.

Sa griffe sur les réseaux sociaux : la personnalisation. Notre Première Ministre a une stratégie de contenu très informative. Elle nous tient au courant de ses déplacements et des avancées sur les principaux dossiers en cours au gouvernement. Cela dit, elle n'oublie jamais d'apparaître personnellement sur chacune de ses publications comme pour ancrer le visage à la fonction aux yeux du monde et donner une image de proximité et de transparence.

Très active depuis sa nomination à la plus haute fonction, Sophie Wilmès a une présence sociale juste, maitrisée et humaine. Trois qualités essentielles pour toute femme souhaitant activer sa visibilité en ligne.

Nafissatou Thiam, tout un univers

Nafissatou Thiam, notre championne olympique d'heptathlon a une communauté dépassant les 138.000 abonnés sur Instagram. À 25 ans, elle s'impose comme la sportive la plus suivie du pays.

Son point fort : la clarté de sa ligne éditoriale. Sur Instagram, Nafissatou nous transporte dans son monde, celui du sport de haut niveau. Préparation, nutrition, entrainement, compétition et dépassement de soi, voici son message, véritable source d'inspiration pour les jeunes athlètes ou non d'ailleurs. Seuls quelques partenariats et quelques photos de vacances font de temps à autre irruption dans son univers.

Tout comme Sophie Wilmès, son activité sur les réseaux s'est intensifiée suite à son titre de Championne Olympique de l'heptathlon à Rio en 2016. Sa qualité principale, sa cohérence et donc la lisibilité de sa communication. Nafissatou a clairement choisi son positionnement et sait s'y tenir pour le plus grand plaisir des amateurs de sports, de compétition et d'ambition.

Les 3 femmes dont je parle sont, dans leur domaine, des exemples de réussite. Elles brillent et sont reconnues pour leurs talents et leurs aptitudes professionnelles. Et à ce titre m'inspirent beaucoup.

Chaque femme qui ose, qui entreprend, qui travaille dur, monte dans une hiérarchie, bref, qui s'accomplit devrait activer sa présence sociale. Cela permettrait de diffuser une image différente de la femme. Une image en ligne avec notre époque et qui contribuera au final à l'atteinte de l'égalité entre hommes et femmes souhaitée par beaucoup.

L'art de la séduction de Ilham Kadri, les qualités de personnalisation et de justesse de notre Première Ministre ou encore le talent de positionnement de notre championne Nafissatou sont autant d'ingrédients complémentaires que je conseille à toutes celles qui souhaitent se lancer dès aujourd'hui pour une communication efficace sur les réseaux.

Maha Karim-Hosselet

Quelle est votre recette du succès ? C'est sans doute comme cela que Ilham Kadri, la CEO de Solvay, femme la plus suivie en Belgique sur LinkedIn aurait commencé une publication pour attirer votre attention. A l'occasion de la prochaine journée Internationale des droits de la femme, j'ai décidé de partager avec vous les clés d'influence de trois femmes belges qui m'inspirent au quotidien. On les retrouve dans le monde des affaires, de la politique et du sport. Pas de classement officiel donc, simplement une reconnaissance personnelle de leur impact positif sur l'image de la femme dans la sphère professionnelle. Et aussi un moyen de vous faire profiter de leurs petits secrets de communication.Ilham Kadri, l'art de la séduction À la tête du géant chimique Solvay depuis janvier 2019, la CEO franco-marocaine s'impose comme la dirigeante la plus suivie du Royaume sur LinkedIn avec plus de 60.000 abonnés. Les clés de son succès ? L'art de l'accroche et du storytelling. Introduire la plupart de ses publications par une citation philosophique. Partir de son expérience personnelle afin de captiver et embarquer son audience vers des sujets pourtant bien professionnels. Voici la recette gagnante de cette cheffe d'industrie. À titre d'exemple, dans une de ses publications, elle explique écouter de la musique classique pour se détendre. De là, elle fait un clin d'oeil à Albert Einstein qui adorait le violon et elle termine sa publication avec une référence au Prix Nobel et à la science. En tant que femme, maman et businesswoman, Ilham Kadri maîtrise l'art de la communication sur un réseau social pourtant dominé par la gente masculine. On a de quoi se réjouir de son pouvoir d'influence et d'inspiration. En effet, le cercle fermé des CEO est encore très majoritairement masculin comme l'illustre le dernier Top 100 des meilleurs CEO mondiaux, dans lequel ne figure que quatre femmes...Sophie Wilmès, une Première Ministre "hyper connectée"À l'âge de 44 ans, seulement un mois après avoir pris la tête de notre gouvernement, Sophie Wilmès a fait une entrée fracassante à la 68ème place du prestigieux classement des 100 femmes les plus puissantes au monde publié par la revue Forbes. Elle devient ainsi la première femme belge de ce classement.Sa griffe sur les réseaux sociaux : la personnalisation. Notre Première Ministre a une stratégie de contenu très informative. Elle nous tient au courant de ses déplacements et des avancées sur les principaux dossiers en cours au gouvernement. Cela dit, elle n'oublie jamais d'apparaître personnellement sur chacune de ses publications comme pour ancrer le visage à la fonction aux yeux du monde et donner une image de proximité et de transparence. Très active depuis sa nomination à la plus haute fonction, Sophie Wilmès a une présence sociale juste, maitrisée et humaine. Trois qualités essentielles pour toute femme souhaitant activer sa visibilité en ligne.Nafissatou Thiam, tout un universNafissatou Thiam, notre championne olympique d'heptathlon a une communauté dépassant les 138.000 abonnés sur Instagram. À 25 ans, elle s'impose comme la sportive la plus suivie du pays. Son point fort : la clarté de sa ligne éditoriale. Sur Instagram, Nafissatou nous transporte dans son monde, celui du sport de haut niveau. Préparation, nutrition, entrainement, compétition et dépassement de soi, voici son message, véritable source d'inspiration pour les jeunes athlètes ou non d'ailleurs. Seuls quelques partenariats et quelques photos de vacances font de temps à autre irruption dans son univers.Tout comme Sophie Wilmès, son activité sur les réseaux s'est intensifiée suite à son titre de Championne Olympique de l'heptathlon à Rio en 2016. Sa qualité principale, sa cohérence et donc la lisibilité de sa communication. Nafissatou a clairement choisi son positionnement et sait s'y tenir pour le plus grand plaisir des amateurs de sports, de compétition et d'ambition.Les 3 femmes dont je parle sont, dans leur domaine, des exemples de réussite. Elles brillent et sont reconnues pour leurs talents et leurs aptitudes professionnelles. Et à ce titre m'inspirent beaucoup. Chaque femme qui ose, qui entreprend, qui travaille dur, monte dans une hiérarchie, bref, qui s'accomplit devrait activer sa présence sociale. Cela permettrait de diffuser une image différente de la femme. Une image en ligne avec notre époque et qui contribuera au final à l'atteinte de l'égalité entre hommes et femmes souhaitée par beaucoup.L'art de la séduction de Ilham Kadri, les qualités de personnalisation et de justesse de notre Première Ministre ou encore le talent de positionnement de notre championne Nafissatou sont autant d'ingrédients complémentaires que je conseille à toutes celles qui souhaitent se lancer dès aujourd'hui pour une communication efficace sur les réseaux.Maha Karim-Hosselet