Si les géants du Net se bagarrent pour s'emparer du marché du streaming vidéo, le combat pour la musique est loin d'être plié. Spotify, leader du secteur, fait face à toujours plus d'initiatives menées par Apple, Amazon et quelques acteurs chinois, notamment.

La dernière news sur le créneau de l'écoute musicale en ligne : la stratégie du gratuit étendue par Amazon. On le sait, le géant de l'e-commerce proposait depuis longtemps déjà des services de streaming pour ses abonnés payants aux services Prime. Sa stratégie était de fournir du streaming audio et vidéo pour séduire les internautes et les inciter à s'acquitter de quelque 49€ annuellement afin de bénéficier de la livraison gratuite.

Mais en début d'année, Amazon avait annoncé le lancement d'un service gratuit (aux Etats-Unis et dans quelques pays seulement) pour ceux qui ne disposent pas d'un abonnement Prime ou d'un abonnement à son streaming audio Amazon Music Unlimited. Ceci, en échange de publicités. Ce service était accessible uniquement via Alexa et donnait accès à quelques playlist et radios.

Désormais, cet accès gratuit et sans abonnement est étendu et devient également accessible à tous ceux qui téléchargent l'appli Music d'Amazon sur smartphone (iOs et Android). Pour l'instant, uniquement aux USA, en Allemagne et au Royaume-Uni. Mais on imagine qu'à terme, ces services seront déployés sur les plus petits marchés où est active la firme de Jeff Bezos. Un modèle proche de celui de Spotify, donc, qui s'est toujours développé sur le freemium : accès gratuit avec la pub ou payant sans pub.

Pourquoi cette évolution ? D'abord, aujourd'hui, la stratégie Prime d'Amazon est bien rodée. Elle séduit déjà pas mal d'utilisateurs rien que par les facilités qu'offre l'abonnement. Et une bonne partie des utilisateurs n'utilisent même pas le service "music" inclus dans leur abonnement. Proposer ce service gratuitement ne flinguera donc pas la stratégie Prime. Mais surtout, le géant du Web semble vouloir faire de la musique un produit à part entière. Rien qu'aux Etats-Unis, le marché du streaming en 2018 dépassait 7 milliards de dollars, en hausse de près de 12%... Enfin, en proposant un service gratuit en échange de pub, la firme de Jeff Bezos étend son inventaire publicitaire pour les annonceurs. Elle mène, en effet, une offensive majeure sur ce créneau toujours très convoité. Surtout qu'en plus de bien connaître les comportements d'achat de ses internautes, elle pourrait assouvir un peu plus sa soif de données pour en savoir toujours plus sur leurs goûts, notamment musicaux. Bref, offrir du gratuit musical nourrit toujours plus l'ogre du Web qu'est Amazon...