Le succès de Social.Lab, l'agence spécialisée dans les réseaux sociaux fondée par Yves Baudechon, Gilles Bindels et Cédric Van Kan n'est plus à démontrer. D'ailleurs, la start-up s'est vendue à WPP/ Ogilvy en décembre 2013. Mais la vente ne concernait pas la jeune pousse Social Karma, une spin-off dédiée à l'analyse de données sur les réseaux sociaux. Cette entreprise née dans le giron de Social.Lab avait au dépa...

Le succès de Social.Lab, l'agence spécialisée dans les réseaux sociaux fondée par Yves Baudechon, Gilles Bindels et Cédric Van Kan n'est plus à démontrer. D'ailleurs, la start-up s'est vendue à WPP/ Ogilvy en décembre 2013. Mais la vente ne concernait pas la jeune pousse Social Karma, une spin-off dédiée à l'analyse de données sur les réseaux sociaux. Cette entreprise née dans le giron de Social.Lab avait au départ développé un outil d'analyse des données publiques que l'on trouve par exemple sur Facebook. Depuis lors, et pour se démarquer, Social Karma a élargi son offre de produits aux données privées (les infos sur les campagnes des annonceurs clients) et au " profilage d'audience" via les réseaux sociaux au travers d'un outil novateur baptisé Profiler. Concrètement, il s'agit dans ce cas de remonter des infos sur les goûts et les habitudes des utilisateurs de Facebook pour, par exemple, connaître le profil et les goûts des passionnés d'une grande marque de smartphones ou de voitures. Via Facebook, on peut en effet connaître leur tranche d'âge, leurs goûts musicaux, leurs marques préférées, les habitudes technologiques, etc. Bref, une étude de marché 2.0.