TRENDS-TENDANCES. Faites-nous le pitch de Coucou...
...

TRENDS-TENDANCES. Faites-nous le pitch de Coucou... MARIE BERLIER. Coucou, c'est une volonté de changer la manière de consommer la mode pour un public essentiellement féminin. Le but n'est pas de tout révolutionner mais de jouer sur des aspects qui peuvent être changés efficacement comme lors d'événements uniques. La location de tenues, que nous voulons hyper-qualitatives, s'adresse au grand public pas forcément convaincu par les efforts écologiques mais qui sera sensibilisé par un service où tout est facile et transparent. Notre "mojo": Life is a party ! Sale temps pour les affaires dans l'événementiel. Mais Coucou s'est adaptée. On a été ultra-impacté, on a perdu 70% de notre chiffre d'affaires avec le covid. Alors que notre objectif était de 600.000 euros pour 2020. Une crise dramatique pour nos finances mais bénéfique pour notre stratégie. En attendant que les événements reprennent, nous avons complété notre offre en décembre d'un e-shop de vente d'accessoires de créateurs et de cosmétiques répondant à nos critères de durabilité. Mais l'essence reste un service de location et de conseil. D'ailleurs, nous sommes submergés de demandes pour juin. Comment va se numériser votre "business model"? Nous allons toujours rester un showroom physique mais grâce à la levée de fonds, nous allons pouvoir offrir la réservation, la location et la livraison dans toute la Belgique. Car nous avions sous-estimé la demande à distance. Et nous allons faire parler nos datas pour gagner en performance. Du reste, Coucou s'approvisionne en achetant en seconde main 80% de ses articles à louer. On aura toujours une robe, en une taille, en exemplaire unique. Ça nous offre une agilité pour répondre aux demandes en rentrant vite des marchandises.