Le pourcentage de Belges ayant participé à un cours en ligne a doublé en un an, passant à 18% en 2020.

Les habitudes de consommation ont aussi fortement évolué. 73% des Belges ont effectué au moins un achat en ligne pendant l'année écoulée, soit une progression de sept points de pourcentage en un an. L'augmentation est plus forte encore auprès des plus de 55 ans.

Le montant des dépenses a également augmenté. Un quart des acheteurs a dépensé plus de 500 euros à des achats en ligne au cours des trois derniers mois (+7pp).

Les articles les plus achetés sur internet sont les habits, chaussures et accessoires; les livraisons de restaurants ou traiteurs; et les produits de beauté ou de bien-être.

La crise du Covid-19 n'a par contre pas permis de réduire la fracture numérique. Le nombre de ménages connectés à Internet n'a augmenté que d'un pourcent par rapport à 2019. Les 98% des ménages avec enfants et 99% des ménages au revenu le plus élevé avaient Internet à la maison. Pour les personnes isolées et les ménages dont le revenu mensuel net est inférieur à 1.500 euros, ce pourcentage s'élève à 81% et 74% respectivement.

Le pourcentage de Belges ayant participé à un cours en ligne a doublé en un an, passant à 18% en 2020. Les habitudes de consommation ont aussi fortement évolué. 73% des Belges ont effectué au moins un achat en ligne pendant l'année écoulée, soit une progression de sept points de pourcentage en un an. L'augmentation est plus forte encore auprès des plus de 55 ans. Le montant des dépenses a également augmenté. Un quart des acheteurs a dépensé plus de 500 euros à des achats en ligne au cours des trois derniers mois (+7pp). Les articles les plus achetés sur internet sont les habits, chaussures et accessoires; les livraisons de restaurants ou traiteurs; et les produits de beauté ou de bien-être. La crise du Covid-19 n'a par contre pas permis de réduire la fracture numérique. Le nombre de ménages connectés à Internet n'a augmenté que d'un pourcent par rapport à 2019. Les 98% des ménages avec enfants et 99% des ménages au revenu le plus élevé avaient Internet à la maison. Pour les personnes isolées et les ménages dont le revenu mensuel net est inférieur à 1.500 euros, ce pourcentage s'élève à 81% et 74% respectivement.