"Dotées d'un habitacle fermé et pouvant accueillir 15 passagers, les navettes autonomes devraient permettre d'améliorer l'expérience des voyageurs. Avec une vitesse de 20 km/h, les fréquences entre les deux terminaux se verraient renforcées, rendant dès lors la mobilité plus fluide", commentent les responsables de l'aéroport.

Les véhicules, de marques Navya, ont été mis à l'essai sur le tarmac carolo les 10 et 11 septembre derniers. "Ces deux journées de test feront l'objet d'une analyse et d'une évaluation, permettant ainsi d'établir un plan d'utilisation à long terme entre les terminaux 1 et 2", souligne-t-on au BSCA.

"Alors que nous disposons actuellement de deux terminaux et que le transit a été lancé en avril dernier, nous sommes toujours en quête d'innovation et à la recherche d'une solution rapide et efficace visant à relier les terminaux 1 et 2. Le transit, avec le temps, est amené à se développer davantage, raison pour laquelle la solution autonome proposée par Flibco.com est à l'étude", commente Philippe Verdonck, CEO de Brussels South Charleroi Airport.