Plusieurs mois après s'être refusé à Google, Groupon a annoncé jeudi son entrée en Bourse. Le spécialiste américain des achats groupés sur l'Internet a déposé à cet effet un dossier auprès de la Securities & Exchange Commission, le gendarme de la Bourse US, en indiquant qu'il comptait lever 750 millions d'euros (520 millions d'euros).

Au premier trimestre, Groupon a réalisé un chiffre d'affaires de 664 millions de dollars, soit quatre fois plus qu'un an auparavant. Durant la même période, le nombre de ses membres est passé de 3,4 millions à 83 millions.

L'introduction en Bourse est vue comme un test de l'enthousiasme des investisseurs pour les sites sociaux en pleine croissance.

Trends.be, avec Belga

Plusieurs mois après s'être refusé à Google, Groupon a annoncé jeudi son entrée en Bourse. Le spécialiste américain des achats groupés sur l'Internet a déposé à cet effet un dossier auprès de la Securities & Exchange Commission, le gendarme de la Bourse US, en indiquant qu'il comptait lever 750 millions d'euros (520 millions d'euros).Au premier trimestre, Groupon a réalisé un chiffre d'affaires de 664 millions de dollars, soit quatre fois plus qu'un an auparavant. Durant la même période, le nombre de ses membres est passé de 3,4 millions à 83 millions.L'introduction en Bourse est vue comme un test de l'enthousiasme des investisseurs pour les sites sociaux en pleine croissance.Trends.be, avec Belga