C'est au tour de Lenovo de s'intéresser à ce nouveau marché. Le fabricant chinois profite du CES de Las Vegas, la grand-messe de l'industrie technologique, pour présenter son nouvel assistant vocal. Comme Amazon et Google avant lui, ce petit objet connecté prend la forme d'une enceinte sans fil que l'on peut installer dans toutes les pièces de la maison.
...

C'est au tour de Lenovo de s'intéresser à ce nouveau marché. Le fabricant chinois profite du CES de Las Vegas, la grand-messe de l'industrie technologique, pour présenter son nouvel assistant vocal. Comme Amazon et Google avant lui, ce petit objet connecté prend la forme d'une enceinte sans fil que l'on peut installer dans toutes les pièces de la maison. L'assistant vocal est une sorte de majordome virtuel, censé répondre à tous vos desiderata... ou presque. Inutile de compter sur lui pour vous servir le thé ou lacer vos chaussures, comme dans la série Downton Abbey. Par contre, cet engin est capable de vous donner, sur commande, la météo du jour, ou de jouer le titre musical que vous souhaitez. Il peut également commander un taxi ou une livraison de sushis à domicile. Si votre maison est équipée de certains appareils connectés, le petit assistant peut aussi ouvrir vos stores, préchauffer votre four, diminuer l'intensité de l'éclairage dans votre salon, lancer un film sur votre téléviseur, etc. Les fonctionnalités de ces enceintes connectées sont en train de se multiplier, grâce aux nombreux développeurs d'applications qui planchent actuellement sur de nouveaux usages associés aux assistants vocaux. Alexa, l'intelligence artificielle développée par Amazon, qui équipe notamment son assistant Echo mais aussi le nouveau Smart Assistant de Lenovo, bénéficie déjà de plus de 3.000 applications différentes, parmi lesquelles on retrouve Uber, GE (commande d'électroménager) ou encore AT&T (lecture et envoi de SMS). Si les fonctions s'enrichissent, les ordres les plus fréquents donnés aux assistants vocaux restent encore relativement futiles. D'après Amazon, les utilisateurs sont surtout friands de recettes de cocktails et de cookies, ainsi que de la célèbre chanson de Noël Jingle Bells. Pas de quoi révolutionner nos vies. Les adeptes semblent cependant au rendez-vous, puisque les ventes d'Amazon Echo ont été multipliées par neuf lors des dernières fêtes de fin d'année, atteignant près de 5 millions d'unités vendues en 2016, selon certaines estimations. Et ce n'est sans doute pas fini, puisque Google a débuté la commercialisation de son propre système en novembre dernier. Microsoft, de son côté, mise comme à son habitude sur le logiciel : la firme de Redmond développe Cortana, un système de reconnaissance vocale qui pourra être utilisé par des fabricants tiers. La marque audio Harman Kardon a annoncé qu'elle lancerait en 2017 la première enceinte connectée équipée du système de Microsoft. Les assistants vocaux n'ont pas fini de faire parler d'eux.