Chenille ou spermatozoïde ?

Dans un avenir proche, vous pourriez être soigné par des minirobots, dont certains sont 10 fois plus petits qu'une pièce d'un centime. L'un d'entre eux, baptisé " millirobot ", se déplace comme une chenille et peut porter sur son " dos " des médicaments plus lourds que son poids. Un autre prend, quant à lui, l'apparence d'un spermatozoïde. La taille de sa flagelle fait 1 à 12 mm de long. A plus long terme, les chercheurs imaginent des versions plus petites afin de fertiliser un ovule. Un minirobot peut être inoculé soit par ingestion, soit par injection. Il évolue ainsi dans le corps, via les vaisseaux sanguins par exemple, pour atteindre la zone dans laquelle le médicame...