Daniel Cohen: "Nous avons signé un nouveau pacte faustien avec les machines"

27/10/18 à 09:35 - Mise à jour à 09:35
Du Trends-Tendances du 18/10/18

Notre destin serait-il de nous transformer en fournisseurs incessants de données pour nourrir des algorithmes et permettre au monde numérique de retrouver une pleine croissance ? Aurions-nous vendu notre âme à l'intelligence artificielle ? Oui, répond l'économiste français Daniel Cohen, qui ajoute que nous pouvons toutefois encore échapper à la damnation.

" J'avais envie au départ d'écrire un livre sur l'anniversaire de mai 68 et de montrer comment on passait du gauchisme au populisme d'aujourd'hui. Mais cette idée de départ était insatisfaisante, explique Daniel Cohen. Elle ne donnait pas les clés de compréhension de notre société post-industrielle, de ses déceptions, de ses illusions perdues. " Dans Il faut dire que les temps ont changé (*), l'économiste et professeur à l'Ecole normale supérieure de Paris a donc entrepris de retracer un demi-siècle d'histoire économique pour expliquer l'essence même de la société numérique dans laquelle nous entrons et les déceptions qui ont jalonné ce chemin.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires