...

Un peu plus de quatre ans après sa création, Cowboy vient de lever le voile sur sa quatrième génération de vélo électrique. Là où les trois premiers modèles se profilaient davantage comme des "bad boys" urbains (dessinés par et pour les hommes), la nouvelle mouture apporte des éléments de rupture qui devraient, pour la première fois, s'ouvrir à un public plus féminin.Exit la position plongeante du Cowboy 3. À côté d'un nouveau modèle "classique" au guidon un peu plus droit et relevé, l'entreprise propose désormais un "Cowboy 4 ST". Dans le jargon cycliste, le "ST" signifie step through. Soit un vélo dont le cadre a été débarrassé de son tube supérieur. Résultat : on monte en selle plus facilement, on en descend plus rapidement. Et tout le monde s'y retrouve, puisque ce cadre bas convient autant aux hommes qu'aux femmes. Petites et grandes. Encore plus confortablePour avoir eu l'occasion de tester cette version "cadre bas" dans les rues de Bruxelles, on peut confirmer que le Cowboy 4 ST est résolument plus confortable. Sur la route, on retrouve toutes les sensations qui ont fait le succès des précédents modèles : pas de sélecteur de vitesses, pas de boutons superflus, mais une conduite équilibrée, avec une transmission hyper intuitive et un sentiment de liberté absolue. Il s'agit juste "de pédaler comme d'habitude" dit la notice. Sauf qu'on roule beaucoup plus vite et sans effort. En réalité, cette simplicité apparente est le fruit d'un travail acharné. Les ingénieurs de Cowboy ont apporté plus de 200 améliorations dans cette nouvelle version, dont la plupart sont invisibles à l'oeil nu.Grâce à un guidon modifié et un cadre aux dimensions légèrement réduites, on se tient plus droit sur le vélo. Et, dans l'ensemble, le confort et la sécurité sont améliorés. Autre nouveauté : Cowboy a développé un nouveau support "Quad Lock" intégré dans le châssis qui maintient le téléphone tout en le chargeant par induction (15 w). L'autonomie reste la même que pour la précédente génération avec 70 km provenant de la batterie toujours amovible de 2,4 kg et 360 Wh. Une IA prédictiveLa marque a aussi amélioré le couple et la partie software. Le vélo propose désormais un cockpit intégré et un nouveau moteur capable de développer 50 % de puissance en plus, pour une assistance optimale en montée. Autre nouveauté : Cowboy propose aussi des réparations à domicile et de nouvelles fonctionnalités dans son application pour smartphone. À l'instar de l'appli Strava, Cowboy se lance dans l'arène de la gamification communautaire : il est désormais possible de se lancer des défis entre utilisateurs de Cowboys et de comparer ses performances. Grâce à un nouveau capteur, l'appli permet aussi de mesurer avec plus de précision ses dépenses caloriques. Mais la partie software se dote surtout d'une IA prédictive qui vous prévient, par exemple, d'emporter votre K-Way parce qu'il risque de pleuvoir, 7 heures plus tard, quand vous serez sur le chemin du retour.Agressif et premiumCôté accessoires, Cowboy a décidé d'intégrer des garde-boue en kevlar par défaut. La marque a aussi développé une béquille et un porte-bagages pouvant supporter un siège enfant, ce qui devrait convaincre de nouveaux utilisateurs. Quant au design de ce nouveau modèle, il s'avère absolument magnifique. Les finitions sont parfaites. Et que ce soit en version "classique" ou "ST", le vélo n'a rien perdu de sa superbe, de ses lignes racées et de son agressivité. Pour preuve : avant même sa sortie, le Cowboy 4 a décroché l'équivalent des Oscars dans le monde du design, le "Red Dot Best of the Best 2021 Design Award". Notre verdictCowboy, qui a levé 23 millions l'été dernier en faisant notamment entrer à son capital la famille Agnelli (via sa holding Exor), a aujourd'hui les moyens de ses ambitions : des fonds, de nouveaux produits et services ainsi qu'un partenariat industriel solide avec Flex, l'un des géants de l'assemblage dans l'électronique. Pour gagner en indépendance, le groupe a mis l'accent sur le développement de ses propres composants alors que ces concurrents assemblent presque tous des pièces des mêmes fournisseurs. Avec cette v4, la start-up signe sans doute son vélo le plus confortable et le plus abouti d'un point de vue technologique. Surtout, Cowboy montre qu'elle est une marque à l'écoute de sa communauté. En effet, une version plus adaptée aux femmes se faisait désirer depuis longtemps. Or s'ouvrir à la diversité - quelle qu'elle soit -, tout comme se passer de voiture pour les trajets urbains, c'est faire preuve d'une grande maturité.Rafal Naczyk