Google Nest Audio: l'enceinte qui respecte (enfin) votre vie privée
...

Google Nest Audio: l'enceinte qui respecte (enfin) votre vie privée Pièce maîtresse de la maison intelligente, l'enceinte connectée vous permet de contrôler vos appareils connectés, votre chauffage, piloter vos stores ou vos lumières et toutes vos installations smart home à distance et par la voix. S'il existe d'excellentes enceintes chez Amazon et Apple, la Google Nest Audio est le dernier modèle en date, centré sur la musique avec un son riche et précis. Nest Audio combine l'Assistant Google et sa grande compatibilité en matière d'objets connectés à un moyen discret et pratique de diffuser votre musique ou vos podcasts préférées. Comme d'habitude chez Google, la configuration est simplissime : elle s'effectue en quelques minutes via votre smartphone, pour autant que vous ayez déjà un compte Google. La musique se lit aussi bien en Wi-Fi (pour le streaming) qu'en Bluetooth (via un appareil connecté) ou encore grâce au système Chromecast intégré. La reconnaissance vocale est impeccable. Des touches tactiles sont également présentes et permettent de contrôler le volume sonore ou de mettre en pause votre musique. Question qualité d'écoute, on peut facilement associer deux enceintes pour obtenir un rendu stéréo et même ajuster les graves et les aigus grâce à l'égaliseur maison. L'enceinte est également équipée d'une nouvelle fonction - plutôt efficace - lui permettant d'ajuster automatiquement le volume sonore en fonction des bruits ambiants de la maison. Enfin, pour améliorer le respect de la vie privée, Google a récemment annoncé avoir doté son enceinte d'un mode invité. L'objectif, avec ce nouveau mode, est que les utilisateurs puissent interagir avec l'assistant Google et contrôler leurs appareils domestiques sans que ces interactions ne soient enregistrées sur leur compte. Google ajoute que l'appareil supprimera aussi automatiquement les enregistrements audio et l'activité de l'assistant Google du compte du propriétaire de l'appareil lorsque le mode invité aura été utilisé. Arlo Video Doorbell : une sonnette connectée sans filPionnière dans le domaine des caméras de surveillance connectées, la société californienne Arlo sort une version améliorée de sa sonnette connectée. Ici, nul besoin de câblage pour relier la sonnette au carillon ou au module électrique. Facile à installer, cette sonnette videophone est équipée d'une batterie autonome, capable d'endurer 6 mois de travail sans faire le plein (le chargeur est fourni). Gros avantage sur les installations filaires : la sonnette connectée ne sonne que sur le ou les smartphones configurés avec l'application Arlo. Quelqu'un sonne à la porte et vous recevez immédiatement un appel vidéo, comme si vous utilisiez WhatsApp, Messenger ou FaceTime. Et ça fonctionne à merveille : non seulement vous pouvez dialoguer et ouvrir à distance (même si vous n'êtes pas chez vous), mais vous pouvez aussi recevoir des alertes dès que quelqu'un s'approche de votre porte - même s'il ne sonne pas. Une courte séquence est alors enregistrée sur le cloud. Pour cela, l'abonnement Arlo Smart, qui propose également des fonctionnalités de détection avancées, sera obligatoire. Le constructeur offre trois mois d'essai gratuits, puis l'abonnement est facturé 2,79 € chaque mois. Autre nouveauté : Arlo a rendu compatible son système avec l'assistant Google et avec les Apple Watch. En pratique, vous pouvez donc recevoir les notifications et les sonneries sur votre enceinte Nest ou votre montre connectée. Un appareil très pratique pour éviter des livraisons manquées et pour surveiller ce qui se passe devant la porte d'entrée. Niko Access Control : le visiophone premiumDans le même ordre d'idée, Niko, spécialiste belge des interrupteurs et de l'automatisation domestique, a ajouté à l'étendue de ses solutions smart home un système de vidéophonie consultable à distance et facile à installer. L'outil se compose d'un poste extérieur avec caméra intégrée et d'un ou de plusieurs écrans intérieurs qui peuvent se substituer à une sonnette classique sans modification majeure ni programmation nécessaire, et ce grâce au nouveau contrôle d'accès IP à 2 fils de la marque. Connecté à internet, le vidéophone permet aux habitants de rester en contact avec leur porte d'entrée via leur smartphone. Et ce, même lorsqu'ils ne sont pas à domicile. Ils peuvent recevoir des notifications lorsqu'un visiteur se présente et interagir avec celui-ci si besoin. Il est également possible de consulter l'historique des passages si l'on a raté une notification. Et ce, gratuitement, car contrairement à Arlo, les séquences vidéo sont stockées sur une carte mémoire locale, et non sur le cloud. Grâce aux écrans tactiles, il est aussi possible de se passer de son smartphone. Les menus, très simples, permettent de choisir la sonnerie du carillon et, si besoin, de communiquer vocalement entre les étages de votre maison. Enfin, la caméra grand-angle (155°) permet à tout moment de jeter un oeil à l'extérieur. Un produit premium et extrêmement sûr qui s'adapte à toutes les maisons.Linus Smart Lock : la serrure connectée qui éclaire votre maisonLa domotique permet de créer des scénarios très utiles pour automatiser plusieurs actions dans la maison, mais encore faut-il que les différents accessoires soient connectables les uns aux autres. En s'associant avec Philips Hue, la célèbre société Yale - à qui on doit l'invention du cylindre avec clé crantée au XIXe siècle - propose d'éclairer votre maison dès que vous franchissez votre porte d'entrée. S'il est déjà possible de créer ce type d'interactions depuis les applications HomeKit d'Apple ou encore Google Home, Yale permet de réduire les intermédiaires en intégrant la configuration de cette fonctionnalité dans son application mobile Yale Access. Et, surtout, dans sa nouvelle serrure connectée Linus Smart Lock. Construite dans des matériaux robustes (623 grammes sur la balance) et alimentée par quatre piles AA, cette serrure connectée permet à la fois de remplacer vos clés en s'associant à votre smartphone et d'automatiser les ouvertures et fermetures. À la carte. Selon les privilèges accordés dans un logiciel très simple, chaque utilisateur pourra accéder à la maison selon des heures prédéfinies ou tout simplement avoir un accès complet. Petit plus : la Yale Linus Smart Lock est compatible avec l'ensemble des plateformes domotiques grand public, à savoir Amazon Alexa, Apple Homekit et Google Assistant. Ce qui permet d'activer des règles simples ou de commander l'ouverture à distance. Comme expliqué, depuis le 6 avril, la Linus de Yale peut en plus être couplée à votre compte Philips Hue. Il est ainsi possible de programmer l'allumage automatique de la lumière d'une pièce à l'ouverture de sa porte d'entrée. Une astuce très pratique lorsque l'on rentre chez soi après la tombée de la nuit. Airthings Wave Mini : pour mieux respirer à la maisonOn a tendance à l'oublier, mais la sécurité du foyer passe aussi par la qualité de l'air intérieur. Même si rester chez soi peut être synonyme de sécurité, des polluants inodores tels que les particules fines, les moisissures, les bactéries et les composés organiques volatils (COV) peuvent déclencher des allergies ou causer de graves problèmes de santé. Contrairement aux purificateurs d'air ou aux robots ménagers destinés à balayer les surfaces avec de la lumière UV, les capteurs du fabricant norvégien Airthings se contentent de jouer un rôle passif. Ils surveillent la qualité de l'air intérieur pour détecter les facteurs de risque. Le petit dernier - le Wave Mini - surveille la température, l'humidité et les composés organiques volatils (COV) dans vos pièces de vie. Après un calibrage de 7 jours, il permet aussi de vous alerter du risque de développer des moisissures dans les pièces les moins aérées. L'appli permet aussi de vérifier les émissions de pollens de manière localisée, dans votre rue ou même sur le chemin que vous comptez emprunter.Chaque pièce se voit ainsi attribuer des relevés ultra précis en temps réel et des moyennes journalières ou mensuelles. Si certaines particules dépassent les seuils recommandés par l'OMS, l'appli vous avertit des risques et suggère des solutions. Un must à petit prix.Rafal Naczyk