Comment le petit éolien souhaite prendre son envol

11/10/18 à 09:00 - Mise à jour à 09:54
Du Trends-Tendances du 04/10/18

Encore discret dans nos campagnes, le petit éolien pourrait bien se développer dans les années à venir. C'est du moins la conviction d'Engie, qui s'est lancé dans un partenariat avec un turbinier belge et qui espère bien installer une centaine de petites éoliennes d'ici 2020. Mais les contraintes avant la rentabilité sont nombreuses.

Elle trône fièrement au milieu de l'exploitation de Marc Romainville. Du haut de ses 18 mètres, l'éolienne que cet exploitant agricole a installée dans la cour de sa ferme ne passe pas inaperçue. Lorsque nous venons lui rendre visite à Courrière dans le Namurois, le temps est calme. Un peu trop pour l'éolienne qui ne bouge pas. " On me fait parfois la remarque de ne pas la voir bouger alors qu'on ressent du vent, explique d'emblée l'agriculteur. C'est parce qu'un souffle de 10km/h est nécessaire et qu'il doit être assez régulier. Mais je vous assure qu'elle tourne. " Marc Romainville fut l'un des premiers en Belgique à se laisser tenter par une telle technologie. C'était en 2013. " Je disposais déjà de deux installations photovoltaïques mais je souhaitais encore augmenter ma production d'électricité. Nous consommons énormément sur l'exploitation. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires