Le balai ? Dépassé. L'aspirateur traîneau ? Complètement ringard. Au début des années 2000, Electrolux lance le premier robot aspirateur, le Trilobite. À la même époque, trois roboticiens, Colin Angle, Helen Greiner et Rodney Brooks, fondent iRobot et s'imposent rapidement comme les leaders du marché du robot-aspirateur, avec le modèle Roomba, lancé en 2002. Depuis, les aspirateurs les plus simples deviennent de véritables concentrés de technologie. Et les références se multiplient. Mais entre les modèles qui combinent aspiration et nettoyage à la serpillère, ceux qui cartographient votre foyer, et ceux qui détectent le panier du chat, tous ne se valent pas. Voici notre top 3 des nouveaux modèles.

<photo>

Rowenta XForce Flex 11.60 : pour atteindre l'inatteignable

Réputé pour ses équipements électroménagers, Rowenta signe un aspirateur-balai multifonction sans fil doté d'une tête d'aspiration aux performances exceptionnelles. L'aspirateur sans fil X-Force est assez puissant pour aspirer les particules microscopiques comme le pollen et les bactéries. Un premier clic et voilà un aspirateur à main ultra-efficace pour le dépoussiérage des zones les plus difficiles d'accès. Un second clic pour nettoyer les plafonds. La grande force du Rowenta XForce Flex réside évidemment dans son tube flexible : grâce à lui, il est possible d'atteindre les endroits les plus improbables, car l'aspirateur se faufile sous les tables ou derrière les meubles avec une souplesse incroyable. De plus, le système de vision Power Led illumine le sol et les coins les plus sombres pour que vous ne manquiez pas un grain de poussière. La fonction Stop & Go permet à la tête et au tube de se redresser ou de se tenir debout tout seuls, sans qu'il soit nécessaire de les appuyer contre le mur. Doté d'une puissance d'aspiration de 130 Air Watts, l'XForce Flex 11.60 est équipé d'une batterie de 25,2W qui offre jusqu'à 45 minutes d'utilisation en une seule charge. Cerise sur le gâteau : il filtre jusqu'à 99,9 % de la saleté. Enfin un véritable outil de libération.

Prix : 399 euros.

Rowenta XFORCE_11.60, iStock
Rowenta XFORCE_11.60 © iStock

Dyson V15 Detect Absolute : avec un laser pour détecter les particules

En matière d'aspirateur balai, la marque anglaise Dyson a su s'imposer comme une référence. D'abord et avant tout, grâce à la puissance et l'autonomie de ses appareils, mais aussi et surtout, grâce à de petites innovations bien placées. Avec ce V15 Detect Absolute, le constructeur britannique injecte une technologie de pointe dans un objet du quotidien. Le V15 est le premier aspirateur "grand public" équipé d'un capteur de poussière et d'un laser pour repérer les particules ultra fines invisibles à l'oeil nu. Disposé à l'avant de la brosse, le laser projette une lumière verte sur le sol a un angle de 1,5 degré. Placée à 7 mm du sol, cette diode détecte toutes les particules restantes qui, autrement, seraient passées inaperçues. La deuxième innovation du V15, c'est que l'écran couleur intégré à son sommet ne renseigne plus seulement quant à l'autonomie restante, mais indique aussi la nature des particules aspirées, leur nombre et leur taille. Grâce à ces informations, le logiciel du V15 adapte automatiquement sa force d'aspiration, et ce, sans intervention humaine. Selon Sir James Dyson, "la filtration avancée sur toute la machine retient 99,99 % des poussières fines, aussi petites que 0,3 micromètre." Autant dire qu'avec ce nouvel aspirateur, votre maison sera plus saine que jamais.

Prix : à partir de 699 euros.

Dyson V15 Detect Absolute, iStock
Dyson V15 Detect Absolute © iStock

Samsung Jet Bot AI+ : la Rolls Royce des aspirateurs robots

Sur un marché dominé par l'américain iRobots et une poignée de constructeurs chinois, Samsung tire son épingle du jeu par des produits très haut de gamme, à l'image du modèle AI+. Celui-ci embarque un capteur LiDAR, une technologie qui offre une détection avancée des murs et des objets pour de meilleurs déplacements à l'étage, entre les meubles, les objets fragiles et le reste de la maison. Le robot scanne ainsi plusieurs fois les pièces dans lesquelles il se déplace de manière à cartographier avec précision les lieux et optimiser ainsi ses mouvements. Seconde caractéristique : une identification intelligente du type de sol, qui va permettre au robot d'analyser le terrain et de pouvoir adapter sa puissance d'aspiration face à un parquet ou un tapis. L'appareil intègre en façade un module cyclone pour une récupération maximale des poussières et des détritus. Commendable et programmable à distance via l'application SmartThings, le Jet Bot AI+ est également capable d'analyser préalablement la quantité de poussière qu'il va devoir aspirer. Après avoir réalisé ses corvées ménagères, l'aspirateur retourne tout seul jusqu'à sa base pour vider lui-même son bac à poussière et recharger sa batterie... Mais là où Samsung surprend, c'est que le modèle AI+ est en fait bien plus qu'un aspirateur robot. Dopé à l'intelligence artificielle signée Intel, il dispose d'un assistant vocal lui permettant de vous parler "cordialement" et même d'établir un lien avec les animaux de compagnie. Il offre aussi des fonctionnalités de surveillance de la maison grâce à sa caméra intégrée. Une notification pourra par exemple être envoyée sur le smartphone de son propriétaire en cas de problème avec son chien ou son chat. Un luxe assez onéreux, certes, mais avec un comportement presque humain.

Prix : 1499 euros.

Samsung Jet Bot AI+, iStock
Samsung Jet Bot AI+ © iStock
Le balai ? Dépassé. L'aspirateur traîneau ? Complètement ringard. Au début des années 2000, Electrolux lance le premier robot aspirateur, le Trilobite. À la même époque, trois roboticiens, Colin Angle, Helen Greiner et Rodney Brooks, fondent iRobot et s'imposent rapidement comme les leaders du marché du robot-aspirateur, avec le modèle Roomba, lancé en 2002. Depuis, les aspirateurs les plus simples deviennent de véritables concentrés de technologie. Et les références se multiplient. Mais entre les modèles qui combinent aspiration et nettoyage à la serpillère, ceux qui cartographient votre foyer, et ceux qui détectent le panier du chat, tous ne se valent pas. Voici notre top 3 des nouveaux modèles.Rowenta XForce Flex 11.60 : pour atteindre l'inatteignableRéputé pour ses équipements électroménagers, Rowenta signe un aspirateur-balai multifonction sans fil doté d'une tête d'aspiration aux performances exceptionnelles. L'aspirateur sans fil X-Force est assez puissant pour aspirer les particules microscopiques comme le pollen et les bactéries. Un premier clic et voilà un aspirateur à main ultra-efficace pour le dépoussiérage des zones les plus difficiles d'accès. Un second clic pour nettoyer les plafonds. La grande force du Rowenta XForce Flex réside évidemment dans son tube flexible : grâce à lui, il est possible d'atteindre les endroits les plus improbables, car l'aspirateur se faufile sous les tables ou derrière les meubles avec une souplesse incroyable. De plus, le système de vision Power Led illumine le sol et les coins les plus sombres pour que vous ne manquiez pas un grain de poussière. La fonction Stop & Go permet à la tête et au tube de se redresser ou de se tenir debout tout seuls, sans qu'il soit nécessaire de les appuyer contre le mur. Doté d'une puissance d'aspiration de 130 Air Watts, l'XForce Flex 11.60 est équipé d'une batterie de 25,2W qui offre jusqu'à 45 minutes d'utilisation en une seule charge. Cerise sur le gâteau : il filtre jusqu'à 99,9 % de la saleté. Enfin un véritable outil de libération.Prix : 399 euros.Dyson V15 Detect Absolute : avec un laser pour détecter les particulesEn matière d'aspirateur balai, la marque anglaise Dyson a su s'imposer comme une référence. D'abord et avant tout, grâce à la puissance et l'autonomie de ses appareils, mais aussi et surtout, grâce à de petites innovations bien placées. Avec ce V15 Detect Absolute, le constructeur britannique injecte une technologie de pointe dans un objet du quotidien. Le V15 est le premier aspirateur "grand public" équipé d'un capteur de poussière et d'un laser pour repérer les particules ultra fines invisibles à l'oeil nu. Disposé à l'avant de la brosse, le laser projette une lumière verte sur le sol a un angle de 1,5 degré. Placée à 7 mm du sol, cette diode détecte toutes les particules restantes qui, autrement, seraient passées inaperçues. La deuxième innovation du V15, c'est que l'écran couleur intégré à son sommet ne renseigne plus seulement quant à l'autonomie restante, mais indique aussi la nature des particules aspirées, leur nombre et leur taille. Grâce à ces informations, le logiciel du V15 adapte automatiquement sa force d'aspiration, et ce, sans intervention humaine. Selon Sir James Dyson, "la filtration avancée sur toute la machine retient 99,99 % des poussières fines, aussi petites que 0,3 micromètre." Autant dire qu'avec ce nouvel aspirateur, votre maison sera plus saine que jamais. Prix : à partir de 699 euros.Samsung Jet Bot AI+ : la Rolls Royce des aspirateurs robotsSur un marché dominé par l'américain iRobots et une poignée de constructeurs chinois, Samsung tire son épingle du jeu par des produits très haut de gamme, à l'image du modèle AI+. Celui-ci embarque un capteur LiDAR, une technologie qui offre une détection avancée des murs et des objets pour de meilleurs déplacements à l'étage, entre les meubles, les objets fragiles et le reste de la maison. Le robot scanne ainsi plusieurs fois les pièces dans lesquelles il se déplace de manière à cartographier avec précision les lieux et optimiser ainsi ses mouvements. Seconde caractéristique : une identification intelligente du type de sol, qui va permettre au robot d'analyser le terrain et de pouvoir adapter sa puissance d'aspiration face à un parquet ou un tapis. L'appareil intègre en façade un module cyclone pour une récupération maximale des poussières et des détritus. Commendable et programmable à distance via l'application SmartThings, le Jet Bot AI+ est également capable d'analyser préalablement la quantité de poussière qu'il va devoir aspirer. Après avoir réalisé ses corvées ménagères, l'aspirateur retourne tout seul jusqu'à sa base pour vider lui-même son bac à poussière et recharger sa batterie... Mais là où Samsung surprend, c'est que le modèle AI+ est en fait bien plus qu'un aspirateur robot. Dopé à l'intelligence artificielle signée Intel, il dispose d'un assistant vocal lui permettant de vous parler "cordialement" et même d'établir un lien avec les animaux de compagnie. Il offre aussi des fonctionnalités de surveillance de la maison grâce à sa caméra intégrée. Une notification pourra par exemple être envoyée sur le smartphone de son propriétaire en cas de problème avec son chien ou son chat. Un luxe assez onéreux, certes, mais avec un comportement presque humain.Prix : 1499 euros.