Dans une société vouée au tout numérique, les fans de vinyles résistent. Mieux : ils se multiplient. On compterait plus de 2,11 millions d'albums vinyles vendus dans le monde en 2022. D'où vient cette vague ? Le vinyle est d'abord un objet qui vous engage mentalement : un artwork, une introduction à l'artiste, à son univers. Essayez l'expérience d'un disque de Devendra Banhart, véritable musicien, auteur, compositeur et peintre. Ses pochettes sont de véritables oeuvres d'art. Je tourne donc je suis. Deuxièmement, lorsqu'on adopte le vinyle, on achète la musique qu'on écoute et ainsi, on paie mieux ceux qui la font. Enfin, 75 ans après sa création, le vinyle reste le gardien de la chaleur du son. Un système audio à base de vinyle offre bien plus de dynamisme, de détails, et l'expression rythmique la plus complète que la plupart des systèmes numériques actuels. C'est une expérience sonore totale, à condition d'être bien équipé. Mais il n'y a pas de secret, une bonne platine, c'est cher. Car pour un rendu optimal, il faut avoir un système son qui tient la route. Que valent les platines audio nouvelle génération ? Voici notre sélection.

Audio Technica LP120XBT

Audio Technica LP120XBT, pg
Audio Technica LP120XBT © pg

Dans le monde des platines, beaucoup aimeraient être confondues avec l'emblématique Technics SL-1210. Si elle en rappelle un peu le design, l'Audio Technica LP120XBT est un appareil très performant à part entière, avec sa propre personnalité. En plus de son contrôle du pitch et de son moteur à entraînement direct, elle dispose d'un étage phono intégré, d'une sortie USB pour l'archivage des vinyles sur un PC et d'un streaming sans fil Bluetooth aptx. Pratiquement prête à l'emploi, elle offre un son chaud et détaillé. Un must "made in Japan".

Prix : 299 euros.

Pro-Ject Automat A1 : automatique et décontractée

Pro-Ject Automat A1, pg
Pro-Ject Automat A1 © pg

Parmi les nouveaux héros de la scène vinyle, la firme autrichienne Pro-ject a pris l'habitude de fournir des platines de qualité à des prix très compétitifs. L'Automat A1 cumule les bons points, dans la plus pure tradition haut de gamme de la marque. Comme son nom l'indique, il y a ici un certain degré d'automatisation : appuyez sur "start" et le plateau commence à tourner pendant que le bras de lecture s'abaisse sur le disque, et quand il atteint la fin de la face, il revient à sa position de repos. Pratique et sans risque, tout comme le préampli phono intégré. Mais le meilleur dans l'Automat A1, c'est le son qu'elle produit : équilibré, articulé, et plein de ces forces spéciales qui rendent le vinyle si fascinant.

Prix : 399 euros.

Argon Audio TT-4 : meilleur rapport qualité/prix

Argon Audio TT-4, pg
Argon Audio TT-4 © pg

Une platine qui cache décidément bien son jeu. Malgré sa conception et ses caractéristiques impressionnantes, la TT-4 est étonnamment abordable. Ainsi cette platine robuste opte pour un épais châssis en MDF, un beau plateau en aluminium, mais surtout un bras de lecture en fibre de carbone avec technologie Anisotropic Torsion Stabilizer. Que du haut de gamme ! Ajoutons à cela une cellule Ortofon 2M Red et de magnifiques pieds amortissants, et nous obtenons l'une des platines les plus désirables du marché.

Prix : 649 euros.

Victrola Stream Carbon : la plus connectée

Victrola Stream Carbon, pg
Victrola Stream Carbon © pg

Équipée d'un socle en placage à faible résonance, d'un bras de lecture en fibre de carbone avec une coque de tête amovible et d'une cartouche magnétique Ortofon Red 2M, la Stream Carbon possède les composants d'une platine haut de gamme. Mais c'est dans sa connectivité qu'elle brille. Outre les commandes physiques et une appli dédiée, cette platine peut être intégrée dans un système multiroom Sonos dès sa sortie de la boîte. Désormais, les amateurs de vinyles peuvent même écouter leurs albums sur des enceintes connectées.

Prix : 799 euros.

Thorens TD 1500 : une platine vinyle très "arty"

Thorens TD1500, pg
Thorens TD1500 © pg

Véritable archétype de la platine Thorens, ce modèle aussi haut de gamme que classieux mise sur un très épais châssis, un plateau moulé en aluminium de 1,4 kg et un système de roulement haut de gamme. La rotation, épaulée par un contrôle électronique, limite au maximum les effets de pleurages et scintillements, pour une linéarité parfaite. Exemple de modernité dans un design rétro : la présence, en plus de la classique sortie stéréo RCA, d'une sortie symétrique en double XLR. Une véritable oeuvre d'art.

Prix : 1999 euros.

Dans une société vouée au tout numérique, les fans de vinyles résistent. Mieux : ils se multiplient. On compterait plus de 2,11 millions d'albums vinyles vendus dans le monde en 2022. D'où vient cette vague ? Le vinyle est d'abord un objet qui vous engage mentalement : un artwork, une introduction à l'artiste, à son univers. Essayez l'expérience d'un disque de Devendra Banhart, véritable musicien, auteur, compositeur et peintre. Ses pochettes sont de véritables oeuvres d'art. Je tourne donc je suis. Deuxièmement, lorsqu'on adopte le vinyle, on achète la musique qu'on écoute et ainsi, on paie mieux ceux qui la font. Enfin, 75 ans après sa création, le vinyle reste le gardien de la chaleur du son. Un système audio à base de vinyle offre bien plus de dynamisme, de détails, et l'expression rythmique la plus complète que la plupart des systèmes numériques actuels. C'est une expérience sonore totale, à condition d'être bien équipé. Mais il n'y a pas de secret, une bonne platine, c'est cher. Car pour un rendu optimal, il faut avoir un système son qui tient la route. Que valent les platines audio nouvelle génération ? Voici notre sélection.Audio Technica LP120XBT Dans le monde des platines, beaucoup aimeraient être confondues avec l'emblématique Technics SL-1210. Si elle en rappelle un peu le design, l'Audio Technica LP120XBT est un appareil très performant à part entière, avec sa propre personnalité. En plus de son contrôle du pitch et de son moteur à entraînement direct, elle dispose d'un étage phono intégré, d'une sortie USB pour l'archivage des vinyles sur un PC et d'un streaming sans fil Bluetooth aptx. Pratiquement prête à l'emploi, elle offre un son chaud et détaillé. Un must "made in Japan".Prix : 299 euros.Pro-Ject Automat A1 : automatique et décontractéeParmi les nouveaux héros de la scène vinyle, la firme autrichienne Pro-ject a pris l'habitude de fournir des platines de qualité à des prix très compétitifs. L'Automat A1 cumule les bons points, dans la plus pure tradition haut de gamme de la marque. Comme son nom l'indique, il y a ici un certain degré d'automatisation : appuyez sur "start" et le plateau commence à tourner pendant que le bras de lecture s'abaisse sur le disque, et quand il atteint la fin de la face, il revient à sa position de repos. Pratique et sans risque, tout comme le préampli phono intégré. Mais le meilleur dans l'Automat A1, c'est le son qu'elle produit : équilibré, articulé, et plein de ces forces spéciales qui rendent le vinyle si fascinant. Prix : 399 euros.Argon Audio TT-4 : meilleur rapport qualité/prix Une platine qui cache décidément bien son jeu. Malgré sa conception et ses caractéristiques impressionnantes, la TT-4 est étonnamment abordable. Ainsi cette platine robuste opte pour un épais châssis en MDF, un beau plateau en aluminium, mais surtout un bras de lecture en fibre de carbone avec technologie Anisotropic Torsion Stabilizer. Que du haut de gamme ! Ajoutons à cela une cellule Ortofon 2M Red et de magnifiques pieds amortissants, et nous obtenons l'une des platines les plus désirables du marché.Prix : 649 euros.Victrola Stream Carbon : la plus connectéeÉquipée d'un socle en placage à faible résonance, d'un bras de lecture en fibre de carbone avec une coque de tête amovible et d'une cartouche magnétique Ortofon Red 2M, la Stream Carbon possède les composants d'une platine haut de gamme. Mais c'est dans sa connectivité qu'elle brille. Outre les commandes physiques et une appli dédiée, cette platine peut être intégrée dans un système multiroom Sonos dès sa sortie de la boîte. Désormais, les amateurs de vinyles peuvent même écouter leurs albums sur des enceintes connectées. Prix : 799 euros.Thorens TD 1500 : une platine vinyle très "arty" Véritable archétype de la platine Thorens, ce modèle aussi haut de gamme que classieux mise sur un très épais châssis, un plateau moulé en aluminium de 1,4 kg et un système de roulement haut de gamme. La rotation, épaulée par un contrôle électronique, limite au maximum les effets de pleurages et scintillements, pour une linéarité parfaite. Exemple de modernité dans un design rétro : la présence, en plus de la classique sortie stéréo RCA, d'une sortie symétrique en double XLR. Une véritable oeuvre d'art.Prix : 1999 euros.