Selon un récent sondage du bureau d'études de marché GfK, plus de neuf Belges sur 10 effectuent leurs opérations bancaires via Internet. La plupart d'entre eux le font sur PC, un sur six seulement utilise son smartphone. La proportion est plus élevée chez les jeunes : un Belge de moins de 35 ans sur trois a recours au mobile banking. Le smartphone sert surtout à checker rapidement l'état de ses comptes. Le mobile banking se limite généralement aux opérations bancaires classiques, comme la vérification du solde, les virements ou le transfert d'argent entre deux comptes.
...

Selon un récent sondage du bureau d'études de marché GfK, plus de neuf Belges sur 10 effectuent leurs opérations bancaires via Internet. La plupart d'entre eux le font sur PC, un sur six seulement utilise son smartphone. La proportion est plus élevée chez les jeunes : un Belge de moins de 35 ans sur trois a recours au mobile banking. Le smartphone sert surtout à checker rapidement l'état de ses comptes. Le mobile banking se limite généralement aux opérations bancaires classiques, comme la vérification du solde, les virements ou le transfert d'argent entre deux comptes. Les paiements mobiles ne sont pas encore entrés dans les moeurs, loin s'en faut. Seize pour cent des Belges seulement disent payer de temps en temps avec leur smartphone et seuls cinq consommateurs sur 100 paient systématiquement avec leur téléphone si la possibilité leur en est offerte. A titre de comparaison : près d'un Asiatique sur trois utilise systématiquement son smartphone pour payer. Bancontact a développé une application gratuite destinée à faciliter les paiements mobiles. Encore faut-il que la personne qui effectue le paiement et le bénéficiaire aient installé et activé l'appli. Il est depuis peu possible d'associer l'application Bancontact à plusieurs cartes d'une seule et même banque ou de plusieurs banques différentes. La transaction se fait via un code QR à scanner. Le montant à payer apparaît automatiquement sur l'écran. Il suffit alors d'introduire son code pin personnel et d'appuyer sur " confirmer" pour effectuer le paiement. Pareille opération est possible sur iPhone, appareil Android ou Windows Phone. Les paiements par l'application Bancontact sont possibles entre personnes. Certains commerçants offrent également cette possibilité pour régler les achats en magasin, comme c'est déjà le cas chez Colruyt. Delhaize peaufine son projet-pilote. Bancontact teste actuellement la possibilité de payer en dehors des heures d'ouverture des magasins grâce à des codes QR en vitrine. SEQR - gratuit pour iOS, Android et Windows Phone) est une application concurrente qui permet également d'envoyer de l'argent à des amis et d'effectuer des paiements en magasin. Les magasins du groupe Colruyt, McDonald's, Panos, Spar, Aveve, Kreatos et certaines pharmacies y adhèrent. La plupart des systèmes de paiement mobile dans notre pays utilisent encore des codes QR mais la technologie de communication sans fil NFC (Near Field Communication - déjà très populaire aux Etats-Unis via Apple Pay notamment) devrait, à terme, s'imposer chez nous également. Outre les applications de paiement mobile, il existe également quantité d'applications qui vous aident à gérer vos finances personnelles générales. FidMe (www.fidme. com/nl), par exemple, est une appli très pratique pour la gestion des cartes de fidélité de différentes enseignes. Vous pouvez introduire manuellement les informations de la carte ou la scanner avec la caméra de votre smartphone. Au moment de payer en magasin, il suffit de présenter la bonne carte sur votre écran. L'appli FidMe, de facture américaine, reprend de nombreuses marques belges dans la liste des enseignes participantes. Vous pouvez, si vous le souhaitez, compléter cette appli gratuite avec les marques de votre choix. FidMe n'est certes pas la seule application permettant de regrouper ses cartes de fidélité. Apple Wallet (ex- Passbook, installé d'office sur les appareils iOS) offre la même possibilité mais FidMe se distingue par sa large plateforme : cette appli fonctionne sur quasi tous les types de smartphone. Il faut également citer les initiatives belges telles que CityLife.be - pour iOS et Android) et Qustomer - pour iOS, Android et Windows Phone) qui collaborent avec un nombre croissant d'enseignes locales. myShopi.com permet également de regrouper ses cartes de fidélité en un seul point central. Cette application se profile également comme un assistant shopping qui compose votre liste de courses digitale, collecte les folders et les informations des magasins, vous donne accès à toutes sortes de réductions cashback. Il suffit de scanner le code-barre d'un produit, le ticket de caisse et d'appuyer sur 'Remboursez-moi ! ' pour que l'argent de la réduction soit versé sur votre compte dans les sept jours. Cette application gratuite convient pour Android, iOS et Windows Phone. Sachez aussi que les applications telles que Promobutler.be et PromoPromo collectent les dépliants publicitaires des chaînes de magasins, des produits et des marques les plus populaires sur votre smartphone Android ou iOS. En goguette avec des amis ou des collègues ? Tricount, une appli gratuite pour iOS, Android et Windows Phone, vous aide à superviser qui a payé quoi. A la fin de la soirée ou du séjour, Tricount calcule automatiquement combien chaque participant doit suppléer ou se faire rembourser. Splitwise) facilite les comptes. Cette appli gratuite pour les utilisateurs d'iPhone et Android envoie un petit mail 'amical' aux endettés. Splitwise propose par ailleurs une application qui permet de partager l'addition au restaurant : Plates - gratuite également, pour iOS uniquement). Vous connaissez probablement l'outil de paiement en ligne PayPal mais saviez-vous que l'application gratuite éponyme permet par exemple de répartir la note de restaurant entre les amis et/ou collègues ? Plus besoin de courir au distributeur, d'échanger ses numéros de compte avec le risque d' "oublier" de régler ses dettes. C'est simple comme bonjour : vous réglez la note - cash ou par carte de crédit - et les autres convives versent directement leur participation sur votre compte PayPal avec leur smartphone. L'appli convient pour les appareils iOS, Android et BlackBerry. Une seule condition : tous les participants doivent avoir un compte PayPal. De nombreux outils vous aident aussi dans la gestion de votre budget. Ainsi, par exemple, l'application HomeBudget permet de superviser les revenus et les sorties d'argent grâce à des rapports et des graphiques qui suivent à tout moment l'évolution de votre budget. L'appli prévoit plusieurs catégories telles que 'Expenses' et 'Income' où vous pouvez introduire tous les détails de vos mouvements d'argent. La rubrique 'Budget' est très pratique également. Elle permet d'encoder le montant des frais fixes comme le loyer de l'habitation et du garage, la consommation d'eau, de gaz et électricité, votre abonnement GSM et internet, etc. La fonction 'Reports' vous donne un aperçu clair et précis de la situation et une simple pression du doigt permet de visualiser les prévisions de budget. Cette fonction n'est évidemment pas parfaite mais cette estimation approximative vous donne malgré tout une idée de votre situation financière en fin de mois. La version 'Lite' de HomeBudget, gratuite, est limitée à l'introduction d'un nombre restreint de détails mais donne malgré tout un aperçu assez fidèle des possibilités. Nous vous conseillons donc de tester l'appli gratuite et si vous êtes convaincu, il ne tient qu'à vous de télécharger la version payante : 4,50 euros pour un téléphone Android, 5,99 euros pour l'iPhone et l'iPad. Sachez encore qu'il existe de très nombreuses applications alternatives facilitant la gestion de votre budget. Un exemple parmi d'autres : Goodbudget- pour Android et iOS), un outil mobile qui permet de garder un oeil sur vos frais fixes. L'appli vous aide en outre à épargner pour des dépenses plus importantes. Elle est gratuite mais pour un usage intensif, mieux vaut envisager un abonnement payant. Il vous en coûtera 5 dollars par mois ou 45 dollars par facturation sur base annuelle.