Paul Vacca
Paul Vacca
Romancier, essayiste et consultant
Opinion

05/09/18 à 13:34 - Mise à jour à 13:35
Du Trends-Tendances du 30/08/18

Big data recherche "big dating"

Le numérique a transformé notre façon de travailler, de communiquer, d'acheter, de nous cultiver, de nous informer, de nous divertir. Il existe un domaine intemporel dans lequel le numérique a également transformé la donne : c'est l'amour. Pas tant dans la façon dont on le dit - on retrouve online globalement les mêmes figures rhétoriques depuis Ovide, même si souvent la graphie ou le champ sémantique sont plus sommaires et agrémentés d'émojis. Mais surtout dans la façon dont on peut le rencontrer. L'amour d'une nuit ou d'une vie, via des applications de dating et matching comme Tinder ou Meetic.

Si cette pratique pouvait constituer une démarche un brin inavouable jusque dans les années 1990, cela ne semble plus être le cas aujourd'hui. On constate un effet de banalisation sociale. Par l'ampleur du phénomène déjà. D'après The Economist qui consacre un article au sujet intitulé Modern Love, pas moins de 200 millions de personnes à travers le monde utiliseraient les sites et plateformes numériques à la recherche d'un partenaire chaque mois. Et un tiers des mariages aux Etats-Unis serait la suite d'une rencontre en ligne.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires