Le SETCa Centre et la FGTB Horval indiquent dans un communiqué commun qu'ils estiment que la direction élabore un programme de licenciements en plusieurs étapes qui "vise particulièrement les délégués syndicaux". Les syndicats fustigent également la décision de la direction d'engager une milice privée, "estimant sans doute que les travailleurs sont des voyous". Les deux organisations regrettent également l'absence de plan d'investissements sérieux alors que le chiffre d'affaires est passé de 6,5 millions d'euros à 26 millions d'euros en quelques années, indiquent-elles. Elles ajoutent qu'elles comptent demander rapidement un bureau de conciliation auprès de la commission paritaire compétente. L'entreprise Vandemoortele à Seneffe est active dans la production de produits de boulangerie surgelés, de graisses et de margarines. Elle emploie quelque 250 travailleurs. (Belga)

Le SETCa Centre et la FGTB Horval indiquent dans un communiqué commun qu'ils estiment que la direction élabore un programme de licenciements en plusieurs étapes qui "vise particulièrement les délégués syndicaux". Les syndicats fustigent également la décision de la direction d'engager une milice privée, "estimant sans doute que les travailleurs sont des voyous". Les deux organisations regrettent également l'absence de plan d'investissements sérieux alors que le chiffre d'affaires est passé de 6,5 millions d'euros à 26 millions d'euros en quelques années, indiquent-elles. Elles ajoutent qu'elles comptent demander rapidement un bureau de conciliation auprès de la commission paritaire compétente. L'entreprise Vandemoortele à Seneffe est active dans la production de produits de boulangerie surgelés, de graisses et de margarines. Elle emploie quelque 250 travailleurs. (Belga)