Le 20 octobre 2017, Erik Van der Paal, important promoteur immobilier de la place d'Anvers, conviait à une fête d'anniversaire divers mandataires N-VA, dont le bourgmestre de la ville Bart De Wever, ainsi que quelques Liégeois de marque parmi lesquels Alain Mathot et Stéphane Moreau.
...

Le 20 octobre 2017, Erik Van der Paal, important promoteur immobilier de la place d'Anvers, conviait à une fête d'anniversaire divers mandataires N-VA, dont le bourgmestre de la ville Bart De Wever, ainsi que quelques Liégeois de marque parmi lesquels Alain Mathot et Stéphane Moreau. Devant l'entrée du restaurant 't Fornuis, un des meilleurs de la ville, Stef Arens, journaliste du site d'investigation Apache, avait placé une bicyclette équipée d'une caméra. Dissimulée dans ses lunettes, une autre caméra lui permettait de filmer l'arrivée des invités. Les images ainsi clandestinement tournées se sont retrouvées quelques semaines plus tard dans un dossier intitulé Le promoteur immobilier favori de Bart De Wever, évoquant de possibles confusions d'intérêt. Van der Paal était en effet à l'époque l'homme fort de Land Invest, une immobilière fort active à Anvers qui comptait parmi ses actionnaires le fonds de pension liégeois Ogeo. Sitôt les images diffusées, la Flandre entière ne parlait plus que du Fornuisgate! Estimant ne pas être une figure publique au moment des faits, Monsieur Van der Paal porte alors plainte pour violation de sa vie privée. Ainsi se trouve posée une question fondamentale du droit à l'information que le tribunal sera appelé à trancher ce 20 janvier. Pour les avocats d'Apache, qu'Erik Van der Paal soit un personnage public ou non ne change rien. La question qui doit être posée, poursuivent-ils, est de déterminer si ces images ont une importance sociétale. Pour eux, la réponse est clairement oui. Le ministère public, de son côté, observe que Monsieur Van der Paal était déjà connu des médias et se trouvait sur la voie publique en compagnie de personnages publics. Il s'agissait effectivement d'une fête privée, admet-il, mais également d'une fête susceptible de retombées en matière d'intérêt public.