Les travailleurs ont décidé de reprendre le travail normalement, a annoncé Stéphane Baudart, secrétaire permanent SETCa. "Ils sont abasourdis, bien sûr. Mais nous verrons comment se dérouleront les premières réunions avec la direction", a-t-il remarqué. Une première réunion aura lieu le mardi 19 février en matinée. Les délégués souhaitent développer des pistes et proposer des alternatives pour maintenir l'activité à Gembloux. "Actuellement, le produit est réalisé et finalisé en Belgique. Nous voulons leur prouver qu'il s'agit là d'une plus-value", a-t-il ajouté. La procédure Renault a été enclenchée mercredi matin. "Une partie de l'activité sera délocalisée en Turquie et le produit sera ensuite finalisé en Allemagne. L'employeur a justifié cette décision en soulignant l'économie et la grande flexibilité que représente pour lui l'emploi dans ces pays", a indiqué Stéphane Baudart, secrétaire permanent SETCa. Ancienne filiale du groupe Saint-Gobain Plastic, l'entreprise gembloutoise a été reprise il y a cinq ans par le groupe américain Eaton. (JAV)

Les travailleurs ont décidé de reprendre le travail normalement, a annoncé Stéphane Baudart, secrétaire permanent SETCa. "Ils sont abasourdis, bien sûr. Mais nous verrons comment se dérouleront les premières réunions avec la direction", a-t-il remarqué. Une première réunion aura lieu le mardi 19 février en matinée. Les délégués souhaitent développer des pistes et proposer des alternatives pour maintenir l'activité à Gembloux. "Actuellement, le produit est réalisé et finalisé en Belgique. Nous voulons leur prouver qu'il s'agit là d'une plus-value", a-t-il ajouté. La procédure Renault a été enclenchée mercredi matin. "Une partie de l'activité sera délocalisée en Turquie et le produit sera ensuite finalisé en Allemagne. L'employeur a justifié cette décision en soulignant l'économie et la grande flexibilité que représente pour lui l'emploi dans ces pays", a indiqué Stéphane Baudart, secrétaire permanent SETCa. Ancienne filiale du groupe Saint-Gobain Plastic, l'entreprise gembloutoise a été reprise il y a cinq ans par le groupe américain Eaton. (JAV)