Ces efforts prennent tout leur sens lorsqu'on prend en considération les objectifs fixés en termes de climat, car le secteur de la construction peut avoir un impact énorme. Il faut savoir que 12% des émissions de CO2 proviennent des ménages et de leur logement. Il est dès lors primordial de se pencher sur la conception des nouveaux projets si nous voulons contribuer à freiner le réchauffement climatique.

Notre pays délivre chaque année environ 50.000 permis de rénovation. Cela signifie qu'annuellement, 1% des maisons sur le marché subit des travaux de rénovation. Les constructions neuves répondent évidemment aux normes, mais si les rénovations se poursuivent à ce rythme, il faudra 100 ans avant que nous atteignons nos objectifs en matière de climat. Or, le temps presse ! Il y a urgence à développer des concepts novateurs et abordables. La simple isolation de toutes les habitations coûterait bien trop cher et n'engendrerait pas une réduction suffisante des émissions de CO2.

Miser sur les innovations

En tant qu'entreprise familiale, il importe de ne pas uniquement vous focaliser sur le développement durable de votre entreprise. Misez aussi sur des innovations, osez penser fondamentalement différemment. Une entreprise familiale comme Orbix a été la première à récupérer le CO2 et à l'utiliser comme matière première pour des matériaux de construction. Il s'agit d'un bel exemple de la nécessité d'innover. Car si le périphérique d'Anvers est à l'avenir recouvert d'une toiture, cela permettra de capter davantage de CO2 et il s'agira d'un grand pas en avant pour réduire les émissions et faire entrer le CO2 dans une réflexion circulaire.

Les spécialistes dans les domaines du captage de l'eau, des espaces verts, de la mobilité, des données, etc., peuvent tous apporter leur pierre à l'édifice d'un projet immobilier durable.

Le captage du CO2 n'est certainement pas la seule piste d'innovation envisageable. Il y a également une carte à jouer en améliorant les processus de rénovation. Les entreprises familiales peuvent revendiquer un rôle important sur un marché qui laisse la place à des initiatives innovantes parfois de petite envergure, en coopération avec les autorités et les fédérations concernées. Le regroupement de PME peut inspirer et stimuler les entreprises à poursuivre le développement d'innovations.

Evaluer la chaîne de valeur

Afin d'apprécier les opportunités potentielles d'innovation, il est avant tout important d'évaluer correctement la chaîne de valeur. Les besoins des villes intelligentes, par exemple, montrent que de nombreuses entreprises issues de différents secteurs peuvent contribuer à un ensemble plus durable grâce à une solution innovante. Les spécialistes dans les domaines du captage de l'eau, des espaces verts, de la mobilité, des données, etc., peuvent tous apporter leur pierre à l'édifice d'un projet immobilier durable.

De plus, chaque entreprise peut également repenser sa propre production. Travaillez-vous vraiment du berceau au berceau (C to C) ? Pensez au coût total du cycle de vie, étudiez le bilan énergétique de vos matériaux et osez porter un regard critique, par exemple, sur les matières premières ou les plantations. Dans de nombreuses entreprises familiales, nous constatons que l'enthousiasme d'une nouvelle génération peut être un catalyseur. Il est important de créer une base pour une innovation durable. Ce sont les personnes qui prennent l'initiative de l'innovation, en particulier dans les PME. Discutez de ce qui va changer, identifiez les personnes qui vont faciliter le changement et cherchez des partenaires pour compenser ce que vous n'avez pas en interne en tant qu'entreprise.

Ce sont toutes ces interventions qui, les unes après les autres, vont permettre à votre entreprise de regarder au-delà des seules émissions de CO2 de votre activité et de contribuer plus largement à limiter le changement climatique.

Erik Van den Broeck

Partner and Head Real Estate & Construction Practice

BDO