Petit bout d'histoire

Lancé aux Pays-Bas en 1968 par Piet Derksen sous le label " Sporthuis Centrum ", le concept verra s'ouvrir une douzaine de domaines, dont celui d'Eperheide, en Belgique (1981). En 1986, en vue de s'établir sur le marché international, la marque se rebaptise Center Parcs. En 1988, débute l'installation en France avec l'ouverture du domaine normand des Bois-Francs. En 1989, Piet Derksen passe la main à Scottish et Newcastle, qui revend ensuite ses parts à Pierre & Vacances et DB Capital Partners en 2001. Le groupe est alors divisé en deux sociétés : Center Parcs UK qui comprend les villages britanniques et Center Parcs Europe. Depuis 2003, Pierre & Vacances détient la totalité des parts de Center Parcs Europe, qui compte à ce jour 24 domaines : neuf aux Pays-Bas, six en Allemagne et en France, trois en Belgique. Pierre & Vacances est aussi propriétaire des Sunparks.
...

Lancé aux Pays-Bas en 1968 par Piet Derksen sous le label " Sporthuis Centrum ", le concept verra s'ouvrir une douzaine de domaines, dont celui d'Eperheide, en Belgique (1981). En 1986, en vue de s'établir sur le marché international, la marque se rebaptise Center Parcs. En 1988, débute l'installation en France avec l'ouverture du domaine normand des Bois-Francs. En 1989, Piet Derksen passe la main à Scottish et Newcastle, qui revend ensuite ses parts à Pierre & Vacances et DB Capital Partners en 2001. Le groupe est alors divisé en deux sociétés : Center Parcs UK qui comprend les villages britanniques et Center Parcs Europe. Depuis 2003, Pierre & Vacances détient la totalité des parts de Center Parcs Europe, qui compte à ce jour 24 domaines : neuf aux Pays-Bas, six en Allemagne et en France, trois en Belgique. Pierre & Vacances est aussi propriétaire des Sunparks. Pierre & Vacances dispose de six espaces en Belgique : trois Center Parcs (Eperheide et De Vossemeren dans le Limbourg, et Les Ardennes, ouvert en décembre 2017 sur l'ancien site Sunparks de Vielsalm, entièrement transformé) et trois Sunparks répartis sur la côte (Le Coq, Oostduinkerke et Kempense Meren). Ce qui les différencie ? " L'offre ! répond Liesbeth Van Damme, sales director pour le groupe Pierre & Vacances Center Parcs en Belgique. L'offre des Sunparks est plus basique. On y va pour profiter des logements, des restaurants et des installations. Mais l'idée est plutôt d'avoir un point de chute agréable dont on sort pour pouvoir profiter de la région. Tandis que dans les Center Parcs, tout est prévu pour que le vacancier profite de son séjour en restant sur place. Les domaines sont plus vastes, plus équipés, et ils proposent des tas d'activités. Mais bien évidemment, si les vacanciers veulent en sortir pour aller visiter la région, nos équipes sont là pour répondre à leurs questions. " Le succès de Center Parcs est lié à différents éléments : sa large offre d'activités pour toutes les générations, sa proximité avec de grands pôles urbains, son intégration dans l'environnement, mais aussi, l'attention particulière portée à la nature. On y circule exclusivement à pied et à vélo. En construisant chaque domaine, le groupe respecte au maximum la construction durable et chaque site répond à de nombreux critères environnementaux. La gestion de l'eau, des déchets, de l'énergie, le choix de matériaux éco-labellisés, l'installation d'équipements peu énergivores... Tout est pensé dans une optique " verte ". " L'écologie fait partie de notre ADN, confirme Liesbeth Van Damme. Nos sites belges possèdent la Green Key ( La Clef verte, un label qui signale les établissements respectueux de l'environnement et des ressources naturelles, Ndlr). Et depuis janvier, nous sommes parmi les premiers à offrir la possibilité de payer les séjours avec les écochèques, sur les sites d'Eperheide et de Vossemeren. " Center Parcs est l'inventeur du concept des séjours mid-week, du lundi au jeudi, quasiment aussi populaires que les week-ends et séjours durant les congés scolaires, puisqu'ils représentent - en Belgique - 48% de l'occupation. Un chiffre qui n'étonne pas la sales director : " Il y a évidemment la politique tarifaire qui varie selon les périodes de location, mais aussi le fait que les parcs n'attirent pas nécessairement le même public durant les vacances scolaires et en dehors de celles-ci. Sur les séjours du lundi au jeudi, on voit beaucoup de jeunes parents avec leur(s) bébé(s), ou des grands-parents avec leurs petits-enfants. Dans un cas comme dans l'autre, il s'agit de jeunes enfants qui ne doivent pas obligatoirement aller à l'école ". " La famille est notre client principal, explique Liesbeth Van Damme. Les parents avec enfants, mais aussi les seniors avec leurs petits-enfants. C'est un produit adapté à trois générations. " Avec des parcs qui adaptent leur offre en fonction du public. " Le Center Parcs d'Eperheide est, par exemple, plus destiné aux jeunes enfants, alors que celui de De Vossemeren est pensé pour les enfants de 7 à 12 ans. " Et si nombre d'activités sont organisées pour le jeune public, les parents et seniors ne sont pas en reste avec, entre autres, les excursions, les activités sportives, mais aussi les soins et massages. Côté nationalités, la majorité des vacanciers vient de Belgique, " principalement de Flandre, mais aussi de Wallonie. Depuis deux ans, en particulier avec le site des Ardennes, le focus est mis sur les touristes du sud du pays, très attirés également par la côte ". Mais le concept séduit aussi des touristes d'Allemagne, des Pays-Bas, de France, de Scandinavie et " de plus en plus, les pays de l'Est, en particulier, la Pologne ". C'est la somme que Center Parcs va investir au cours des quatre années à venir, dont 800 millions à destination de nouveaux domaines. "Nous allons ouvrir de nouveaux parcs, notamment en France et en Allemagne, explique Liesbeth Vandamme. Mais aussi investir dans les parcs existants, dont nous voulons améliorer le confort, remettre à neuf les infrastructures. Nous misons sur une rénovation durable et sommes pour cela très attentifs au choix des matériaux, au bon usage des ressources naturelles. " En Belgique, 61 millions seront ainsi destinés à la rénovation des sites d'Eperheide (29 millions) et De Vossemeren (32 millions). " Le domaine de Sunparks De Haan aan Zee fait aussi l'objet d'une grande rénovation, complète Liesbeth Vandamme. Tous les cottages, le bâtiment central et la piscine sont en travaux. Notre but est d'agrandir le domaine et de le rebrander en Center Parcs, afin d'offrir une meilleure offre sur la côte belge. " Par Sigrid Descamps.