D'après l'entreprise, l'objectif est que les femmes occupent entre 40 et 60% des postes dans les six plus hauts niveaux de direction d'ici fin 2023.

La société basée à Berlin emploie environ 14.000 personnes en Europe. Elle fait face à des critiques en raison de son comité de direction composé uniquement d'hommes, alors que son business se base essentiellement sur des acheteuses féminines.

"La diversité à tous les niveaux de l'entreprise conduit à de meilleures décisions, favorise une culture créative et idéalement la performance globale", selon Cristina Stenbeck, qui dirige le conseil de surveillance de Zalando depuis mai.