Christiane Malcorps

" J'adore le silence. " Quant on connaît l'engouement de Jasper pour la musique, on pourrait croire que cet aveu, fait d'entrée de jeu, sonne comme une disharmonie au sein de ce duo. Pas du tout ! " Une de nos premières rencontres a eu lieu ici à Flagey pendant le Festival Musiq'3. Jasper voulait que je le voie dans son univers de travail et au coeur de sa passion. Nous avons tout de suite eu beaucoup de choses à partager ". A commencer par cette décision de tout plaquer et de se lancer dans une aventure professionnelle en solo. " J'étais un peu bousculée au début quand il m'a annoncé ce choix. Nous avions déjà discuté de son envie mais je ne voulais pas porter la responsabilité d'une décision prisedans la précipitation. Et au final, quelques mois plus tard, je peux dire que Jasper n'aurait pas pu faire autrement. C'est quelqu'un de tellement passionné. Il a eu raison jusqu'ici ...

" J'adore le silence. " Quant on connaît l'engouement de Jasper pour la musique, on pourrait croire que cet aveu, fait d'entrée de jeu, sonne comme une disharmonie au sein de ce duo. Pas du tout ! " Une de nos premières rencontres a eu lieu ici à Flagey pendant le Festival Musiq'3. Jasper voulait que je le voie dans son univers de travail et au coeur de sa passion. Nous avons tout de suite eu beaucoup de choses à partager ". A commencer par cette décision de tout plaquer et de se lancer dans une aventure professionnelle en solo. " J'étais un peu bousculée au début quand il m'a annoncé ce choix. Nous avions déjà discuté de son envie mais je ne voulais pas porter la responsabilité d'une décision prisedans la précipitation. Et au final, quelques mois plus tard, je peux dire que Jasper n'aurait pas pu faire autrement. C'est quelqu'un de tellement passionné. Il a eu raison jusqu'ici d'écouter son coeur. C'est une des leçons que je tire de mon parcours professionnel. Je l'ai construit uniquement sur la passion. " Un parcours de plus de 30 ans chez Solvay. " Avec un virage quasi tous les trois ans ", ajoute-t-elle. Et un engagement total dans la vie professionnelle. " Ce qui n'a pas empêché un équilibre avec la réussite sur le plan privé. Quelle est l'histoire du jour ? C'était la question posée au quotidien par mes enfants qui ont toujours apprécié ma liberté. " Une femme en mouvement constant donc. " J'aime surtout quand les choses se concrétisent. Avancer, toujours avancer oui. " " Puisque j'aime le concret, j'ai invité Jasper à réaliser un premier workshop, en lien avec la méthode qu'il est en train de construire, au sein d'une de mes équipes à Solvay. Le résultat a été bluffant. " L'idée consiste à proposer une initiation aux grands compositeurs classiques, de travailler sur les émotions que leur musique déclenche et d'en tirer des enseignements pour la gestion des relations au sein des collaborateurs. " Tu te comportes comme Bach ! , sourit-elle. Voilà par exemple ce que j'ai pu entendre chez mes collaborateurs en feed-back de ce moment passé ensemble avec Jasper. La gestion des ressources humaines a besoin d'innovation. La musique est un puissant déclencheur d'émotions. Ce que propose Jasper est réellement étonnant. L'objectif est à présent de convaincre ensemble d'autres entreprises de tenter l'expérience. " z" Je me souviens d'un test de personnalité réalisé dans mon ancien job. Les résultats montraient que pour être heureux, j'avais besoin d'être très entouré, de travailler en équipe. " Paradoxale donc que cette décision de quitter son job de marketing et communication manager au Festival van Vlaanderen et de tenter une aventure professionnelle en solitaire ? " Pas vraiment. J'étais entouré dans mon ancienne équipe mais, ici je sens que j'ai besoin de multiplier davantage encore mes réseaux de rencontres. je dois toujours être occupé. " " I love to be busy, s'exclame-t-il en se redressant sur sa chaise. Comme une raison d'être. " Point commun donc avec son mentor : être toujours en mouvement sur un projet. Et puis, il y a cette passion pour la musique. " Je joue du piano et du tuba. Quand j'ai quitté Ypres pour mes études de musicologie à Louvain, j'ai été heureux de voir que je n'étais pas le seul adolescent qui aimait la musique classique. Nous avons beaucoup à apprendre des grands compositeurs. Prenons l'exemple de Bach. C'est quelqu'un qui n'a pas beaucoup voyagé, contrairement à d'autres virtuoses. Il a par contre beaucoup écouté ses confrères et intégré leur influence dans sa propre musique. Je pense que c'est un des ingrédients du leadership. Pouvoir être à l'écoute de son entourage et l'intégrer dans sa propre musique intérieure. " " J'ai donc en effet proposé à une équipe de Solvay une initiation à trois compositeurs : Berlioz, Bach et Schubert. J'ai par exemple montré qu'il y avait très peu de silences chez Bach. Et qu'on avait par contre besoin de silence, de temps de repos dans la communication entre collaborateurs. Je suis très heureux d'apprendre que ce workshop a eu un impact sur les émotions des participants. Je suis convaincu que chacun peut être touché par la musique classique. " Jasper Gheysen est donc aussi convaincu que sa méthode originale- baptisée Find your harmony - peut convenir à n'importe quelle entreprise.Par Fabrice Lambert.