Il n'a jamais douté. Ni de lui, ni de ses idées. Frais trentenaire, l'architecte d'intérieur Romain Wallon a fait de son assurance naturelle et persuasive une machine de guerre sous le label Wah Wah Design. Le studio créatif créé en 2017 cible le créneau B to B de l'aménagement d'espaces de bureaux de minimum 500 m2. Secteur devenu très concurrentiel. Mais il en faut plus pour arrêter le jeune entrepreneur. " Ma force est de pouvoir raconter une histoire sur chaque projet créatif ", explique-t-il dans son spartiate repaire d'Ittre.
...

Il n'a jamais douté. Ni de lui, ni de ses idées. Frais trentenaire, l'architecte d'intérieur Romain Wallon a fait de son assurance naturelle et persuasive une machine de guerre sous le label Wah Wah Design. Le studio créatif créé en 2017 cible le créneau B to B de l'aménagement d'espaces de bureaux de minimum 500 m2. Secteur devenu très concurrentiel. Mais il en faut plus pour arrêter le jeune entrepreneur. " Ma force est de pouvoir raconter une histoire sur chaque projet créatif ", explique-t-il dans son spartiate repaire d'Ittre. L'arme fatale de Romain le conquérant est en effet le storytelling qu'il déploie pour justifier chaque projet lors de sa présentation au client. " Cette méthode de récit autour d'un vrai concept a jusqu'ici toujours fait la différence, même face à des grosses boîtes, assure le jeune patron. Au départ du briefing client, moi et mon équipe imaginons un concept en lien étroit avec son ADN sur base de mots-clés. Il en découle une simulation d'implantation en 2D et un panorama visuel, type mood-board, sur les possibilités d'aménagement inspirantes déjà existantes. Mais à l'arrivée, chaque client a toujours droit à sa création originale unique, adaptée à sa personnalité. " C'est la réalisation d'un projet de 2018 pour Cap Innove, business center à Nivelles, qui a forgé la façon de travailler de Wah Wah Design. " Nous devions adapter 700 m2 en espace de coworking et couveuse d'entreprises à l'esprit start-up high-tech, 4.0, etc., se souvient l'entrepreneur. On a élaboré tout un concept autour de l'évolution et la croissance d'une start-up, allant du coworking à de vrais espaces de bureau. Cela s'est matérialisé au fil du processus en cabanes modulables, avec cloisons amovibles. Plus tard, dans le même esprit, on est parvenu à faire de Vinçotte un partisan de la modularité. " Un des axes créatifs affectionnés par le jeune CEO, auquel il rajoute : " de l'atemporel, du contemporain évolutif avec une forte prise en compte de la dimension digitalisation pour repenser smart des espaces de bureau. J'adore déconstruire l'idée de départ du client, puis de la reconstruire à son image mais selon ma vision ". Wah Wah Design se distingue aussi par un trait commercial. Tout le travail sur l'avant-projet est fourni à 100% à risques, c'est-à-dire gratuitement. De l'élaboration du concept à la présentation en passant par les supports 2D (voire 3D). " Chaque client ne payera jamais rien avant que l'on soit engagé. Cette méthode-là, couplée à notre méthode conceptuelle, nous a permis d'avoir 100% d'accord sur toutes nos présentations client depuis juillet 2018. " Dans le filet, des poissons de plus en plus gros séduits par la démarche alternative du bureau d'Ittre : Vinçotte, Schréder, Sabert, Business and Decision, etc. Et en cas de deal, la société se pique de le matérialiser de A à Z, jusqu'au turnkey (réception finale et remise des clés). " Modélisation du plan, commande des mobiliers et matériaux, choix des entrepreneurs pour exécuter les travaux, suivi de chantier, contrôle qualité, on gère tout... Petit ou grand chantier, on prend invariablement 10% du montant global des travaux ", explique Romain Wallon. Il y a donc du boulot et de la croissance dans le " pipe ". C'est pourquoi Wah Wah Design déménagera en janvier à Nivelles dans des bureaux plus grands, collant à sa philosophie. Romain Wallon va aussi engager deux jeunes, encore étudiants en architecture, en renfort de son micro-staff de trois personnes. Pour encore mieux voyager dans l'espace des bureaux du futur. Fernand Letist