La direction de Volvo annonce que la production reprendra vendredi à 05.15. Le site gantois de Volvo est paralysé par une grève d'une partie des travailleurs depuis lundi.

Quelque 3.000 ouvriers étaient appelés à voter jeudi au sujet d'un projet d'accord. Le texte prévoit notamment le maintien de 150 travailleurs temporaires ainsi qu'une prime de 25 euros pour le travail supplémentaire du samedi et du dimanche. "C'est un résultat difficile, nous le reconnaissons. Mais nous demandons une chance de regagner la confiance. Cela ne peut se faire qu'en travaillant tous les jours", a commenté le porte-parole de la direction de Volvo Car Gand.

L'entreprise produit à Gand près d'un millier de voitures par jour mais elle a été réduite à néant lors de la grève ces quatre derniers jours.

La direction de Volvo annonce que la production reprendra vendredi à 05.15. Le site gantois de Volvo est paralysé par une grève d'une partie des travailleurs depuis lundi. Quelque 3.000 ouvriers étaient appelés à voter jeudi au sujet d'un projet d'accord. Le texte prévoit notamment le maintien de 150 travailleurs temporaires ainsi qu'une prime de 25 euros pour le travail supplémentaire du samedi et du dimanche. "C'est un résultat difficile, nous le reconnaissons. Mais nous demandons une chance de regagner la confiance. Cela ne peut se faire qu'en travaillant tous les jours", a commenté le porte-parole de la direction de Volvo Car Gand. L'entreprise produit à Gand près d'un millier de voitures par jour mais elle a été réduite à néant lors de la grève ces quatre derniers jours.