En option, les sièges peuvent se couvrir d'une microfibre recyclée pratiquement aussi qualitative que de l'Alcantara. On aime moins les contre-portes en plastique recyclé, dont le toucher râpeux rappelle celui d'une vieille moquette. On pointe aussi quelques plastiques trop basiques pour le tarif. On apprécie par contre le design épuré du mobilier, dans l'esprit scandinave. Et aussi le système multimédia avec logiciel Android Automotive qui assure la navigation via Google Maps et le téléchargement d'applications directement depuis l'écran.

Pour le lancement, seule la version haut de gamme est proposée: ses 408 ch nous clouent aux sièges. La tenue de route est efficace, mais pas plus dynamique que celle du XC40 électrique. La plus-value du C40 n'est donc qu'esthétique. Son profil plus effilé est facturé 1.150 euros, mais sans impliquer de sacrifices sur le plan pratique: l'habitabilité arrière (espace aux jambes et garde au toit) est quasi similaire, de même que le volume du coffre sous le cache-bagages. Ce n'est que lorsque l'on charge à ras bord que le toit profilé vient à gêner. Certains regretteront aussi que le C40 soit privé de versions à essence, diesel ou hybrides: il est uniquement proposé en électrique pur, comme d'ailleurs tous les futurs nouveaux modèles de Volvo. Le but est qu'à moyen terme, la gamme carbure uniquement au courant. Un choix plutôt radical... D'ici là, le C40 se déclinera aussi en version dégonflée de 231 ch, attendue courant 2022. Vu le caractère zen de la voiture, cette puissance sera amplement suffisante et même plus cohérente. D'autant que cette variante devrait faire baisser le tarif de plus de 10.000 euros.

Volvo C40

Recharge Twin "Launch Edition" 2 moteurs électriques, 408 ch (300 kW) / 660 Nm ; batterie: 78 kWh bruts/75 nets, temps de charge: 40 h sur prise domestique, 8 h sur borne AC 11 kW, 40 min. sur borne DC 150 kW ; longueur: 4,44 m, poids: 2.207 kg

Performances Vitesse maxi: 180 km/h (bridée) ; 0-100 km/h en 4,7 s ; autonomie officielle/essai: 444/375 km ; consommation essai: de 17,9 à 22,5 kWh/100 km ; rejets CO2: 0 g/km

Prix 62.150 euros (60.150 euros si commande par internet) ; déductibilité fiscale: 100%

+ Equipement full options (série spéciale Launch Edition), accélérations très vives, rapport encombrement/habitabilité, du style sans sacrifier les aspects pratiques

- Consommation assez élevée, pas encore de version d'entrée de gamme, visibilité arrière réduite (petite lunette et pas d'essuie-glace)

En option, les sièges peuvent se couvrir d'une microfibre recyclée pratiquement aussi qualitative que de l'Alcantara. On aime moins les contre-portes en plastique recyclé, dont le toucher râpeux rappelle celui d'une vieille moquette. On pointe aussi quelques plastiques trop basiques pour le tarif. On apprécie par contre le design épuré du mobilier, dans l'esprit scandinave. Et aussi le système multimédia avec logiciel Android Automotive qui assure la navigation via Google Maps et le téléchargement d'applications directement depuis l'écran. Pour le lancement, seule la version haut de gamme est proposée: ses 408 ch nous clouent aux sièges. La tenue de route est efficace, mais pas plus dynamique que celle du XC40 électrique. La plus-value du C40 n'est donc qu'esthétique. Son profil plus effilé est facturé 1.150 euros, mais sans impliquer de sacrifices sur le plan pratique: l'habitabilité arrière (espace aux jambes et garde au toit) est quasi similaire, de même que le volume du coffre sous le cache-bagages. Ce n'est que lorsque l'on charge à ras bord que le toit profilé vient à gêner. Certains regretteront aussi que le C40 soit privé de versions à essence, diesel ou hybrides: il est uniquement proposé en électrique pur, comme d'ailleurs tous les futurs nouveaux modèles de Volvo. Le but est qu'à moyen terme, la gamme carbure uniquement au courant. Un choix plutôt radical... D'ici là, le C40 se déclinera aussi en version dégonflée de 231 ch, attendue courant 2022. Vu le caractère zen de la voiture, cette puissance sera amplement suffisante et même plus cohérente. D'autant que cette variante devrait faire baisser le tarif de plus de 10.000 euros.