Les deux usines de Martorell (Catalogne) et Pampelune (Navarre) seront adaptées à la fabrication de voitures électriques, a annoncé lors d'une conférence de presse le groupe allemand, propriétaire des marques Seat et Cupra.

La nouvelle usine de Sagunto, dont l'ouverture est prévue pour 2026, devrait employer 3.000 salariés et atteindre une production de 40 gigawattheures par an, soit de quoi équiper plusieurs centaines de milliers de voitures.

Cette électrification massive, qui pourrait débuter dès la fin 2022, est cependant soumise à l'obtention de subventions, a averti le président de Seat, Wayne Griffiths. "L'obtention des fonds PERTE ("projets d'intérêts stratégiques", comprenant notamment des fonds du plan de relance européen, ndlr) est essentielle si nous voulons atteindre notre objectif de transformer l'Espagne en un centre européen du véhicule électrique", a déclaré M. Griffiths.

Les deux usines de Martorell (Catalogne) et Pampelune (Navarre) seront adaptées à la fabrication de voitures électriques, a annoncé lors d'une conférence de presse le groupe allemand, propriétaire des marques Seat et Cupra. La nouvelle usine de Sagunto, dont l'ouverture est prévue pour 2026, devrait employer 3.000 salariés et atteindre une production de 40 gigawattheures par an, soit de quoi équiper plusieurs centaines de milliers de voitures. Cette électrification massive, qui pourrait débuter dès la fin 2022, est cependant soumise à l'obtention de subventions, a averti le président de Seat, Wayne Griffiths. "L'obtention des fonds PERTE ("projets d'intérêts stratégiques", comprenant notamment des fonds du plan de relance européen, ndlr) est essentielle si nous voulons atteindre notre objectif de transformer l'Espagne en un centre européen du véhicule électrique", a déclaré M. Griffiths.